Association défendant l'égalité parentale * le droit des enfants à leurs deux parents de manière égale.

Pour nous contacter
01.47.70.25.34

Les amours des hommes et des femmes peuvent s’éteindre et ce n’est pas sans cruauté parfois, mais les conséquences en sont rarement catastrophiques.

Autrement plus cruelle, stupide et dévastatrice est la destruction de la relation affective de l’enfant avec « l’autre » parent, celui exclu, lors de la dislocation de la famille, par des lois et des pratiques sociales et judiciaires aberrantes, qui n’ont de la famille qu’une conception économique, sexiste, violant les Droits de l’Enfant, négligeant ses besoins psychologiques vitaux, compromettant ainsi gravement son équilibre et son avenir social.

L’enfant ne peut pas être « divorcé » de l’un ou l’autre de ses parents et pas davantage contraint à des choix impossibles.

La famille qui a été formée par sa naissance continue en effet d’exister.

Nous prônons la déjudiciarisation du divorce et soutenons les (rares) lois, tel le projet de loi actuel sur la Résidence Alternée de plein droit, qui prennent en compte l’évolution de la famille, les intérêts réels de l’enfant et l’égalité des droits de chacun des parents, conduisant à l’apaisement des tensions de la séparation et imposant des limites à l’arbitraire des magistrats dans les procédures où l’obscurantisme social et le sexisme peuvent influer gravement sur les décisions rendues.

Convention Internationale des Droits de l’Enfant des Nations Unies (extraits) :

Article 9-3

" Les Etats parties respectent le droit de l’enfant séparé de ses deux parents ou de l’un d’eux d’entretenir régulièrement des relations personnelles et des contacts directs avec ses deux parents, sauf si cela est contraire à l’intérêt supérieur de l’enfant. "

Article 18-1

" Les Etats parties s’emploient de leur mieux à assurer la reconnaissance du principe selon lequel les deux parents ont une responsabilité commune pour ce qui est d’élever l’enfant et d’assurer son développement. "

Post to Twitter Post to Facebook