Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Beaucoup d'adhérents SOS PAPA ont des idées d'actions et surtout ne souhaitent pas se contenter "d'avoir des idées" que "d'autres" appliqueraient. Mais ils souhaitent pouvoir EUX-MÊMES les mettre en application. Le "Groupes.Actions" sous la responsabilité de Jean et Alain est LA pour ça.
Jean et Alain vous attendent ( groupes.actions@sospapa.org ). Un forum réservé aux "vrais" actifs ( pas aux parleurs ni aux "grandes gueules" )

Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Message non lude GYL » Vendredi 24 Juin 2011, 1:21

Mon tour est venu le 12 Juillet 2009. Je rentrai du travail, plus d'enfant... La mère partie à 120km de Boulogne-sur-mer, accompagnée d'un copain et de son frère. Je reçu une lettre dans laquelle elle inscrivit en avoir assez d'être critiquée et isolée.

Diplômé en actions socio-culturelles, chef de projet en politique de la ville. Formé au CREPS de Wattignies, Lille. Le mémoire que j'ai rédigé en 2004/05 portait sur la parentalité. J'exerce des activités de responsable associatif, mais refusant de louer mes enfants, ma première action fut de me rendre insolvable. Je n'agis désormais plus que bénévolement.

Je passai un appel à SOS Papa. Les 2 premières personnes qui me répondirent furent des femmes. Ca commençait vraiment mal, j'avais plutôt envie d'insulter toutes les femmes de la terre, auprès d'un interlocuteur masculin ! Puis, je joignis l'une des antennes et consultai le site. Habitué aux associations et structures institutionnelles, SOS Papa me semblait un organe seulement consultatif.

Hier, j'ai bien relu. J'ai vu ce groupement d'actions... L'introduction de M. Cazenave m'attire.
Je suis suractif, bien que seul ! Je me confronte à l'école, au péri scolaire, retourne des situations contre les institutions, au sein même des commissariats!!! Mais toujours dans la légalité. Accepteriez-vous de me lire davantage ? Je ferai part de mes expériences, afin d'échanger ensemble et d'entretenir la volonté, de m'intégrer parmi vous ; puis, peut-être, avec plaisir, rejoindre vos actions...
GYL
Posteur arrivant
 
Messages: 17
Inscription: Jeudi 23 Juin 2011, 14:44

Re: Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Message non lude Aldo68 » Vendredi 24 Juin 2011, 9:36

Bonjour
Je pense que toute histoire est bonne a lire , il y as toujours des idée a récupérer qui peuvent servir , enfin moi c'est comme ca que je vois ce forum , un lieux d’échange ou nous pouvons lire les histoire des autre , de les conseiller et aussi récupérez des idées pour notre propre action et pour nos enfants
Donc OUI vas y nous t'écoutons
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.Article 35.Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793
Aldo68
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 64
Inscription: Mardi 29 Mar 2011, 17:34

Re: Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Message non lude HNESHA » Vendredi 24 Juin 2011, 17:20

bonjour,

Un membre suractif, quelle bonne nouvelle !

Je suis très intéressée. Je souhaite également apporter ma contribution. Dans un premier temps, je pense qu'il serait bon d'écarter le sexisme de nos débats. Je suis une femme, et je pense que l'injustice n'est pas une question de femmes ou d'hommes. Il y a juste des personnes qui sont sexistes. Un point c'est tout.

J'aimerai aussi rapporter que des femmes vivent aussi l'injustice d'être privées de leurs enfants.

Devenons efficaces. J'aimerai savoir ce qu'il en est de votre situation. Quels combats avez-vous mené ? JAF bien sûr mais encore.

A bientôt,

Hnesha
A coeur vaillant, rien d'impossible.
HNESHA
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 42
Inscription: Vendredi 24 Juin 2011, 15:52

Pour combien par mois louez-vous vos enfants? 2

Message non lude GYL » Samedi 25 Juin 2011, 20:08

Je vous livre, pour l'instant, le classique déroulement judiciaire, rien d'extraordinaire. Mais les 2 décisions comportent des cas de
Championnat du Monde.

I. Etat d'impécuniosité.

II. Demande de garde, auprès du TGI de Boulogne-sur-mer :
Avant-dire Droit de C. Génin, en attendant le résultat de l'enquête sociale, que je fis demander.
Résultat : résidence maintenue chez la mère, motivée par 2 critères : (P.J. N°2)

- l'âge de mon cadet, 3ans. (Critère qui ne repose sur aucun fondement juridique !)
- la non séparation de la fraterie. La mère avait une fille que j'ai élevée, de 2.5ans à 9.5ans.

Mme Génin sépara une fraterie, lors de sa scéance d'instruction, le MEME JOUR !!!!! (voir P.J. N°3)

III. Résultat de l'enquête sociale :
Tous deux sommes aptes à bien élever nos enfants. Entretemps, la mère redéménagea, chez le père de sa première fille. 80km de Boulogne. Les documents que je me procurai obligèrent l'enquêteur à indiquer mes inquiètudes, quant au comportement du nouveau conjoint, en et hors profession.

IV. Jugement :
Résidence chez la mère, motivé par la non séparation des frateries. Je n'avais pas encore la P.J. N°2 entre les mains. Le critère de l'âge tomba, car il ne figure pas dans les lois. (Evidemment, mon petit n'était plus allaité, ça va de soi...)
L'enquêteur prodigua que, selon les experts de la petite enfance, les enfants ont besoin de la mère. J'ai cassé cet argument, car aucune référence de ces "experts" ne fut mentionné. Personne ne pouvant donc s'y fier.
Le juge légitimât mes inquiètudes. (NDLA, Attention ! prenez une large inspiration, vous risqueriez de manquer d'air) Il préconisât "un suivi de mes enfants par les services sociaux", en cas de problème.
GYL
Posteur arrivant
 
Messages: 17
Inscription: Jeudi 23 Juin 2011, 14:44

Re: Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Message non lude GYL » Samedi 25 Juin 2011, 20:14

Pardon, j'ai oublié le point N°1, l'état d'impécuniosité.
Je ne touche aucun salaire. J'ai des activités bénévoles, bien que je touche de l'argent, en défraiement !
Frais de route, de gestion... Cela ne rentre pas en compte pour le paiement de pension alimentaire, ni en imposition. Vous pouvez donc toucher des prestations sociales et déclaré en état d'impécuniosité, tout en recevant de l'argent. De plus, votre boss ne paiera AUCUNE charge sociale !!! Mais vous ne cotiserez pas non plus...
GYL
Posteur arrivant
 
Messages: 17
Inscription: Jeudi 23 Juin 2011, 14:44

Re: Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Message non lude HNESHA » Lundi 27 Juin 2011, 11:35

bonjour,

Vous avez donc fait appel au JAF en 2005 ?

Je vous propose de faire un tour sur le site du conseil de la Magistrature, d'éplucher tel que vous l'avez fait, tout le jugement et d'y relever toutes les violations.
ensuite faite une requête de demande de sanctions disciplinaires envers le JAF pour toutes ces violations. Si vous le souhaitez je vous envoie par mail notre requête, dès qu'elle est finie.

Toutes les violations des Droits de l'homme, idem, pour la commission des droits de l'homme.

Il est clair que votre ex a violé la loi en s'éloignant de vous sans vous prévenir. Voyez si cela est encore condamnable aujourd'hui, et attaquez.

Pour ce qui est de la séparation d'avec sa fratrie, la question à se poser est : pour son intérêt vaut-il mieux qu'elle soit avec sa mère ou avec son père ? si vous êtes à égalité au niveau des arguments, la non séparation d'avec sa fratrie, si des liens sains existent, est un argument en faveur de la mère.

Que reprochez-vous à la mère ? au beau-père ?

Comme je répéterai ici, sans cesse :

1 - remettre les choses à leur place :
1.a - celui qui viole la Loi doit être sanctionné. Donc chercher comment, où et qui.
2.b - celui qui est incompétent doit être dénoncé et sanctionné. Donc chercher comment, où et qui.
3.c - analyser son affaire du début à la fin de manière factuelle, et ne laisser rien passer. Chaque entorse, chaque injustice est à dénoncer et à annuler.
4.d - nous sommes en République : les intervenants ne sont pas au-dessus de nous. Les élus nous représentent, les JAF et administrations nous servent. Nous ne sommes pas des sujets demandant des faveurs. Nous avons des droits et des devoirs. Nous EXIGEONS justice.

2 - Enfilez la tenue de guerrier et laissez aux autres celle de victime.

A plus,

HNESHA
A coeur vaillant, rien d'impossible.
HNESHA
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 42
Inscription: Vendredi 24 Juin 2011, 15:52

Re: Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Message non lude martin rotsey » Lundi 27 Juin 2011, 12:26

Dans un premier temps, je pense qu'il serait bon d'écarter le sexisme de nos débats. Je suis une femme, et je pense que l'injustice n'est pas une question de femmes ou d'hommes.


Tiens donc !

Bonjour HNESHA !

Vous auriez des exemples de discrimination sexuelle dans les affaires fémiliales qui concerneraient des personnes du sexe faible ?

En quelles proportions, s'il vous plait ?

Parce que à l'inverse, j'en ai plétore, rien que pour ma pomme, et, au vu des papas qui osent exprimmer leur indignation, je dois pas être le seul.

En écartant le sexisme des débats, on écarte la cause.

Mais c'est bien joué de votre part, bien tenté en tout cas.
martin rotsey
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 630
Inscription: Mercredi 28 Oct 2009, 22:42
Localisation: yonne

Re: Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Message non lude HNESHA » Mardi 28 Juin 2011, 14:15

Bonjour,

Vous pensez que le sexisme des JAF est institué ? qu'il n'est pas le fait de "personne" mais du système ? Pourquoi pas...
Personnellement je pense que cela dépend de la personne. Certaines sont partiales, pleine de préjugés, d'autres sont incompétentes et puis enfin, d'autres sont tout simplement stupides.

Pour votre info, mon compagnon va dénoncer la JAF pour sexisme (entre autres !). Je posterai ici le modèle de lettre, en exemple, pour que tous le fassent.

Je suis là car je suis convaincue que l'union fait la force. J'ai besoin de vous tous pour faire gagner mon compagnon et pour faire couper des têtes : celles de tous ceux qui osent violer des lois et créer d'infâmes injustices : menteurs (dont les ex), avocats, juges, administrations, etc.

C'est un échange de bons procédés : je vous aide, vous m'aidez.

Ainsi, les actions de mon compagnon et moi-même auront beaucoup plus de poids si d'autres font comme nous. Et pour vous tous, c'est pareil : en agissant en même temps que les autres et comme les autres, vos actions auront plus d'efficacité.

Du coup, les choses bougeront, et on arrêtera cette immonde mascarade de justice !

Mon objectif est l'efficacité.

A bientôt,

HNESHA
A coeur vaillant, rien d'impossible.
HNESHA
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 42
Inscription: Vendredi 24 Juin 2011, 15:52

Re: Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Message non lude GYL » Samedi 2 Juil 2011, 13:36

Après avoir bien ri, en effet, je demande la résidence et on me répond non et qu'en cas de problème, ce sont des services sociaux qui prendraient le relai, je vous livre maintenant le déroulement de la guerre :

V. Rentrée scolaire, l'EPOPEE !
1. Premier avertissement.
Dès février 2009, je contactai le service scolaire de la municipalité où mes enfants furent séquestrés, par leur mère, afin de leur faire part de la situation et de mon existence (autrement dit, je manifestai mon autorité parentale).
2. Second avertissement.
En avril 2009, je découvris que le-dit service inscrivît mes fils, sans mon autorisation. Je leur adressai une lettre (P.J. N°4)
3. Mise au point.
Le 1er septembre 2010, veille de la rentrée des classes. N'ayant toujours pas d'avis d'inscritption, je me rendis au service scolaire de cette mairie. Je découvris le nom du beau-père inscrit en lieu et place de mon nom ! Je les informe de l'illégalité de ce fait et indique, par la même, que mes fils ne pourront donc être présents dans les établissements scolaires de cette ville. Par manque d'initiative de la personne qui me reçut, je reparti donc, sans n'avoir rien signer. Mais laissa une lettre, manuscrite sur place, en double exemplaire (P.J.N°5)
4. Action. Jour de la rentrée des classes.
J'entre dans une classe, tranquillement, sereinement. Je prends mon aîné dans mes bras, en l'embrassant. Je sors avec, doucement, sans heurt, sans discuter. Je croise la mère, qui sortait de l'école de mon cadet. Je lui rends mon premier fils. Puis, me dirige vers la seconde classe. Idem, j'entre. J'embrasse mon petit, le prends dans mes bras, puis sortons ensemble.
Je me rends au domicile de la mère. La police arriva. Cela est rassurant, car j'aurais pu être n'importe quel voleur d'enfant.
5. Règlement des comptes.
Au commissariat, l'on me mit près des cellules de garde-à-vue. Lorsque les gradés découvrirent l'illégalité dans laquelle se fourvoya la mairie, malgré mes démarches (j'avais toutes mes lettres avec moi !!!!! ), ces derniers en informèrent leurs subalternes et me firent passer dans un bureau. Où je portai plainte contre le service scolaire de la mairie. Le responsable scolaire, ainsi que la mère furent convoqués. Je signai les papiers scolaires l'après-midi.

Sachez que si nous procédions tous comme cela, les choses changeraient véritablement vite !!!
Car, une action comme celle-ci a mobilisé quantité d'heures de travail aux fonctionnaires de l'Etat :
2 rapports des deux maîtresses ;
2 rapports des deux directrices d'école ;
1 patrouille de 2 policiers ;
1 inspecteur de police ;
1 assistante sociale du commissariat ;
plusieurs heures du responsable scolaire, convoqué au commissariat ;
1 rapport de ce responsable à sa hiérarchie.
Rapports et instruction du magistrat

Le cout de cette action deviendrait démesuré, pour l'Etat, si nous en faisions tous autant !!!!!!!!!!

Toutefois, il faut bien se connaître soi-même, être sûr de soi et de son contrôle total. Il ne faut surtout pas céder à la panique, qui rend nerveux et nous ferait perdre notre calme. Il ne faut, ni élever le ton, ni toucher qui que ce soi. Pour cela, le meilleur moyen est de prendre ses enfants dans ses bras, ne parler à personne, ou seulement présenter sa carte d'identité, sans lâcher le petit. Il faut rester serein et "connecté" à son enfant, pour ne pas qu'il soit happer par la crainte de l'entourage.
Ne rester pas stable, marchez et sortez. Parlez à votre enfant, comme si vous lui faisiez un câlin. Lorsque vous appercevrez la police, attendez-les tranquillement. Je dis même : Accueillez-les auprès de vous ! Ils ne sont pas là contre vous, dans un premier temps, ils viennent prendre connaissance de la situation et de votre identité !!!
Si vous restez souriant, le ton baissera très vite. Bien-sûr, vous rencontrerez des policiers au ton fort. Gardez en tête qu'il ne vous en veulent pas personnellement. Le ton baissera aussitôt. Sinon, laissez-le parler fort et répondez tranquillement !
Je suis capable de le faire. Chose que j'ai renouvelée plusiquers fois.

Attention, le personnel enseignant reçoit les listes d'enfants, de la part de la mairie. Ne vous trompez pas de cible. Les inscritions se font en mairie.

V. Déménagement :
Au lieu de faire appel, sans éléments nouveaux, je décidai d'emménager dans la même ville que mes fils. Avril 2011.

Prochain épisode : le péri-scolaire...
GYL
Posteur arrivant
 
Messages: 17
Inscription: Jeudi 23 Juin 2011, 14:44

Re: Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Message non lude nicoetsido » Samedi 9 Juil 2011, 13:09

Salut Gyl,

Je suis actuellement en instance de divorce et la coïncidence est que je vis aussi à Boulogne-sur-mer.

Le jugement sur les mesures provisoires pour une résidence alternée de ma fille alors que la maman y était farouchement opposé a été rendu début juin 2011. A ma grande surprise, j'ai obtenu une décision favorable, cela est plutôt rare car ma fille n'aura que 2 ans en août.

Bien entendu, Madame a fait appel des mesures provisoires. J'ai reçu voici 2 semaines les conclusions de Madame par le cabinet des avoués de la Cour d'Appel : je suis un alcoolique, un violent et incapable d'éduquer mon enfant et j'en passe avec le grand classique des attestations mensongères de son entourage.

Elle avait prétendu tout le contraire un mois avant à l'audience de non conciliation !!! J'ai été assigné à date fixe pour une audience 18 juillet à la cour d'appel de Douai.

Si je te parle de mon histoire, c'est qu'à la lecture de ton message ainsi que d'autres sur le forum, bien entendu que j'ai fortement envie de rentrer dans l'action pour défendre notre cause nous les papas. La seule faute que la justice peut nous reprocher, c'est d'aimer nos enfants !!! et nous sommes en 2011 dans le pays des Droits de l'Homme.

Si tu es encore dans la région boulonnaise, je serais volontiers interessé à rentrer en contact avec toi pour réfléchir sur un rassemblement de papas en collaboration avec SOS PAPA s'ils veulent bien nous soutenir.

J'attends de tes nouvelles,

Nicolas
nicoetsido
Posteur arrivant
 
Messages: 2
Inscription: Mardi 5 Juil 2011, 14:32

Re: Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Message non lude GYL » Samedi 9 Juil 2011, 21:06

NICOETSIDO

Nous sommes tous deux chefs de projets en politique de la ville, section socioculturelle. Nous avons les compétences bien plus que suffisantes pour proposer nos services à SOS PAPA et mener à bien d'innombrables actions. Je suis ok pour nous présenter aux administrateurs de SOS PAPA.
GYL
Posteur arrivant
 
Messages: 17
Inscription: Jeudi 23 Juin 2011, 14:44

Re: Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Message non lude nicoetsido » Lundi 11 Juil 2011, 11:37

Salut,

J'ai bien reçu ton mail avec tes coordonnées mais je me suis absenté ce week-end histoire de me changer les idées avant d'affronter la cour d'appel lundi prochain.
J'essaierai de te joindre ce soir.
autre coïncidence : je bosse aussi dans le milieu socioculturel !

Bonne journée
nicoetsido
Posteur arrivant
 
Messages: 2
Inscription: Mardi 5 Juil 2011, 14:32

Re: Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Message non lude Mercutio » Samedi 23 Juil 2011, 8:49

ce que je trouve le plus dur pour ma part, ce sont tous ces papiers a garder, a suivre.
l'administration, c'est un metier a plein temps.

la ou tu as raison, c'est que tant qu'on est peu a agir le systeme a le temps de nous broyer, et notre action n'est pas efficace.

mais la ou le bas blesse, c'est que des que tu voudras agir, les mievres et les foies jaunes te diront que c'est pas bien, dangereux qu'il faut rester gentil, pas embeter les gens, et puis moi je peux pas j'ai piscine
1.Que ta parole soit impeccable
2.N'en fais pas une affaire personnelle
3.Ne fait pas de suppositions
4.Fait toujours de ton mieux
5.Sois septique, mais apprends à écouter
Mercutio
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 730
Inscription: Mardi 14 Juil 2009, 14:27
Localisation: Dordogne

Re: Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Message non lude GYL » Mercredi 17 Aoû 2011, 21:30

Le pire, c'est que la population ne comprend pas les decisions de justice, en matiere de residence d'enfants. Les gens pensent que le parent non resident n'a aucun droit, surtout en dehors de ses temps de garde. Pourtant, tel n'est pas le cas. Les juges definissente la residence des enfants, mais personne ne comprend ce que ca veut dire ! Ce qui fait que les "tiers" (ecole, cantine, centre aeres...) prennent part systematiquement contre le pere et telephone meme a la mere, lorsque le pere intervient. Ce qui, sans qu'ils s'en rendent comptent, les met en tort, vis-a-vis de la loi. Puisque l'autorité parentale relate du penal, alors que leur responsabilite relate du code civil !
A bientot, pour le peri-scolaire ...
GYL
Posteur arrivant
 
Messages: 17
Inscription: Jeudi 23 Juin 2011, 14:44

Re: Pour combien par mois louez-vous vos enfants?

Message non lude TinoirTheCat » Jeudi 18 Aoû 2011, 19:04

Salut ...

HNESHA a écrit:[...]
J'aimerai aussi rapporter que des femmes vivent aussi l'injustice d'être privées de leurs enfants.
[...]


Je n'en doute pas mais combien de femmes vivent cela par rapport à la très grande majorité d'hommes ???

@GYL : les mères prennent aussi très vites le plis et assurent seules et/ou avec leur nouveau conjoint la vie de nos enfants sans consulter le (vrai) père ! Quand il s'agit de payer la PA, la elles savent nous trouver, quand il s'agit de régler une facture ici ou la, la aussi, le téléphone sonne, mais pour le reste, l'orientation scolaire, le choix des activités extra-scolaire qui vont impacter les WE "réservés" au père, la, il n'y a pas de discussion ...

Aujourd'hui, le parent gardien, qui est généralement la mère, oublie que l'autorité parentale est partagée entre le père et la mère, et c'est très souvent volontaire (j'en crois mon expérience et ce que j'ai pu voir chez d'autres papas).

@+
Un papa de plus dans la mouisse
Pense avoir fait tout ce qu'il fallait, en complète transparence, mais ce n'est toujours en encore jamais assez !!!
TinoirTheCat
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 21
Inscription: Jeudi 25 Sep 2008, 11:35
Localisation: Environ de Luxeuil les Bains

Suivante

Retourner vers Groupes.Actions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron