SOS PAPA ministère Justice 10-02: OUTREAU : TEMOIGNAGES

Témoignages relatifs au départ injustifié d'un des parents parti avec les enfants à l'autre bout du pays (ou à l'étranger) dans le but recherché de provoquer la séparation encore plus grande des enfants vis-à-vis de l'autre parent... (visible par tous - post réservé aux enregistrés)

SOS PAPA ministère Justice 10-02: OUTREAU : TEMOIGNAGES

Message non lude Animateur SOS PAPA » Vendredi 27 Jan 2006, 8:19

Comme vous le savez, depuis 8 mois, SOS PAPA est sur tous les fronts.
Après avoir rencontré le 18 jan, la Délégation à l'égalité Homme-Femme, suite à une initiative de notre délégué de l'Aisne, SOS PAPA sera reçu au Ministère de la Justice pour parler de cette flagrante similitude entre la monstrueuse affaire OUTREAU et bien des affaires de Justice Familiale.

Comme l'a dit un des acquittés d'Outreau : il y a en France quantité d'autres affaires Outreau ( surtout en Justice familiale ).

Notre intervention sera donc que les inévitables évolutions de la Justice rendues indispensable par l'affaire OUTREAU ne touchent pas uniquement le juge d'instruction, mais EGALEMENT LA JUSTICE FAMILIALE.

Pour étayer notre démonstration au Ministère, je souhaiterai quelques dossiers "d'Outreau = Justice Familial" c'est à dire :
    * accusations mensongères de violences ou d'attouchement
    * aucune vérification par le JAF de la véracité
    * suspension de tout droit de visite
    * disculpation du père ( pénal ? autre enquête ? )
    * impossibilité du JAF ( qqs année plus tard ) à réparer les erreurs commises
    * Destruction définitive de la famille, du père, et surtout des enfants.
Si vous avez un dossier de ce type assez clair, vous pouvez en donner une copie ( jugements civils et pénals, expertises si besoin ) à notre secrétariat SOS PAPA avec le titre "Outreau bis".

Le train monstrueux d'OUTREAU ne doit pas être loupé

Faire progresser la Justice et combattre ses ignominies, pour le bien de nos enfants, est l'affaire de tous.

Merci par avance.
Alain CAZENAVE
Président à la retraite de SOS PAPA
Animateur SOS PAPA
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 609
Inscription: Mardi 1 Mar 2005, 19:58
Localisation: 84 bd Garibaldi 75015 PARIS

disponibilité

Message non lude Alessandro Fanton » Dimanche 17 Sep 2006, 22:23

Cher President,
vous pouvez lire mon histoire dans l'espace "Votre Situation".
J'etais accusé par la mére de ma fille qui a tenté de m'enlever le droit de visite et d'hebergement sur ma fille. Depensant beaucoup d'argent j'ai reussi à me defendre mais le juge a comme meme obligé ma fille à quitter son pays de naissance(Vicenza en Italie) où elle a vecu pour presque tout sa vie et où je vis actuellement de ma naissance meme si sa residence c'etait en Italie. Le juge a obbligé ma fille à vivre à Paris chez la mére, mére qui habite à Paris seulement de 8 mois. Donc pour ma fille il y a eu un changement total de vie, de langue, de culture. Ma fille vit dans une ville que meme pas le mére connait bien. Il y a eu un proces ridicule plein des mensonges et des faux temoignages. J'ai fait opposition mais aprés qu'est-ce que j'ai passé dans le premier proces je fatigue à faire confiance à la loi, vraiment.
En plus j'ai subi la trahison de ma ex qui a quitté la famille me laissant seule avec la petite pour deux fois. Ma fille etait presente pendant les actes sexuelles de la mére. Ma ex a reconnu sa trahison.
LE RAPPORT PSYCHIATRIQUE DEMANDE PAR LE JUGE ET PAR LA MERE A DEMONTRE QUE LA PETITE VIT MIEUX AVEC MOI ET QUE POUR SON BIEN ELLE DOIT VIVRE EN ITALIE DANS SON PAYS.
LE JUGE A VOULU CROIRE AUX MENSONGES DE LA MERE QUI A RECCONTE QUE J'AI VOLE MA FILLE. INCROYABLE.
JE VAIS METTRE EN LIGNE DANS LES JOURS A VENIR LE CONTENU DU RAPPORT PSYCHIATRIQUE.
Je suis pret à soutenir la cause me mettant à disposition........
Mes reves d'une famille heureuse detruit par la mére, la volonté de ma fille de vivre ici avec moi detruit, des humiliations que j'ai du subir par ma ex femme et par sa famille......
Je ne sais pas comme je fait à trouver la force pour continuer à combattre, je n'ai plus des larmes, je suis obbligé à souffrir en silence pendant que la mére detruit le passé de ma fille lui disant de plus parler italien et de plus considerer l'italie comme sa maison.
La derniere fois que j'ai eu au téléphone ma fille elle pleurait me demandant de partir la chercher pour l'amener en Italie. Je sais plus quoi faire, je cherche comme meme de vivre tranquille et d'economiser de l'argent pour reconstruire notre belle maison en attendant de reprendre mes affaires que sont retenus chez le pére de ma ex. J'ai du denoncer sa famille pour tenter de les reprendre.
......................
Salutations pour vous et pour tous les gens qui soutient cet activité.
Merci.
Alessandro papa de xxxxxx
Alessandro Fanton
Posteur arrivant
 
Messages: 4
Inscription: Mardi 12 Sep 2006, 1:19
Localisation: Vicenza - Italie

rapport psychiatrique demandé par le juge

Message non lude Alessandro Fanton » Dimanche 17 Sep 2006, 22:33

Conclusion


Les deux parents de xxxxxx sont des parents responsables et compétents. Ils aiment leur fille et savent tous deux y être attentifs. Nous ne voyons donc aucune raison pour que l’autorité parentale sur leur enfant ne soit pas partagée entre eux. Malheureusement, nous ne pouvons partager l’enfant et appliquer le jugement de Salomon.

Une garde alternée qui respecterait les apports affectifs et culturels des deux parents ne pouvant être envisagée du fait de l’éloignement de leurs domiciles, et de la mésentente profonde des deux parents, nous considérons que l’intérêt de l’enfant doit être pris comme référence essentielle pour décider de son lieu de vie.

Or, depuis sa naissance, xxxxxx a plus vécu en Italie qu’en France et on lui a toujours parlé l’italien, sa maman lui parlant également en cette langue.

Cependant, xxxxxx a besoin tout autant de sa maman que de son papa et, si sa résidence était fixée en Italie, il serait nécessaire de permettre à Madame xxxxxx xxxxxx de venir la voir chaque fois qu’elle le peut durant l’année scolaire et qu’elle puisse en avoir l’accueil sur toutes les petites vacances scolaires et la moitié des vacances d’été.

Sa vie paraît effectivement se dérouler dans un environnement plus sain en Italie qu’en France. A ce propos, une enquête sociale serait venue utilement compléter cette expertise quant aux conditions de vie réelles de l’enfant chez son père. Nous pensons qu’il serait préférable, dans l’intérêt de l’enfant, de confier sa garde à son père pour les périodes scolaires et à sa mère pour toutes les périodes de petites vacances scolaires et la moitié des congés scolaires d’été. Il paraît également souhaitable de permettre à Madame xxxxxx xxxxxx de venir voir sa fille régulièrement en Italie, soit à la convenance des parents, soit pour une meilleure garantie des droits de chacun, selon un calendrier établi par le Juge aux Affaires Familiales.


Fait à PARIS, le 7 juin 2006


Dr. CARRÉ-ORENGO
Médecin pédopsychiatre

















Ce rapport est envoyé ce jour aux :
· Juge aux Affaires Familiales
· Avocats respectifs des parties
Alessandro papa de xxxxxx
Alessandro Fanton
Posteur arrivant
 
Messages: 4
Inscription: Mardi 12 Sep 2006, 1:19
Localisation: Vicenza - Italie

Message non lude Ullysse » Dimanche 8 Fév 2009, 18:30

Deux ans après, la situation a t elle évolué ?


Notre intervention sera donc que les inévitables évolutions de la Justice rendues indispensable par l'affaire OUTREAU ne touchent pas uniquement le juge d'instruction, mais EGALEMENT LA JUSTICE FAMILIALE.


Qu'en est-il ?

Personnellement, il me semble pourvoir prouver, qui rien n'a changer. mais je me trompe peut être.

Qu'en est il donc ?

Merci.
Ullysse
 

malheuresement

Message non lude Alessandro Fanton » Lundi 9 Fév 2009, 12:04

Bonjour,

le jour du proces le juge n'a même pas tenu compte du rapport.

Le juge a dit qu'il n'avait pas reçu ce rapport et qu'il ne voulait pas le prendre en consideration même si c'etait lui qu'il avait nous demander de le faire.

J'avais la copie de ce rapport avec moi mais c'etait evident que ce juge etait irrité par ce rapport qu'a nous conseillé de faire vivre notre fille avec moi en Italie.

J'ai eu le soupçon que tout ce proces etait une farce, alors j'ai appelé la doctoresse Orengo qu'elle m'a assuré d'avoir donnée le rapport au juge avant le proces. Donc le juge n'a pas dit la vérité.

Le juge a donc obligé ma ma fille à vivre a Paris même si ma fille ne veut pas.

J'ai fait appel mais c'etait une autre farce.

Je voudrais seulement que les desirs de ma fille soient respectés. Tous les fois que ma fille revient en Italie, pendant les periods qu'elle peut, elle me fait remarquer qu'elle veut vivre avec moi plus de temp et qu'elle veut recommencer sa vie avec ses copains. Elle est conscient de la situation qui petit à petit ve devenir plus insupportable, pour elle evidemment.

Voilà la situation, ma fille a six ans.

Salutations

Alessandro


Pardonnez moi , mais vous êtes qui?
Alessandro papa de xxxxxx
Alessandro Fanton
Posteur arrivant
 
Messages: 4
Inscription: Mardi 12 Sep 2006, 1:19
Localisation: Vicenza - Italie

Message non lude Joë » Lundi 9 Fév 2009, 14:32

elle est bien jeune pour donner son avis , les juges n'ont tiendront pas compte !
mais as tu essayer de la faire entendre par un avocat pour elle ?
Joë
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 576
Inscription: Mercredi 2 Nov 2005, 0:38
Localisation: en croisade pour le pays de l'égalité parental

Message non lude cyrilleshovel » Jeudi 4 Mar 2010, 21:12

oui la meilleur façon de faire entendre votre fille par un juge, c'est de lui faire prendre un avocat qui la représentera, j'ai fait prendre un avocat lors du procès contre sa maman, et la le juge est obligé de tenir compte des intérêt et souhait de l'enfant. Du moins ce fût le cas pour moi! mais bien souvent les juges accordent plus facilement la résidence chez la maman que le papa, est ce que ça changera un jour???
cyrilleshovel
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 31
Inscription: Mercredi 6 Jan 2010, 17:24
Localisation: fougères

Message non lude dan69 » Jeudi 4 Mar 2010, 21:44

effectivement , prenez un avocat en france pour votre fille ( essayez de le faire pendant vos vacances avec elle ) afin que , à 8 ans , elle exprime son souhait . il ne faut rien lacher , la justice française est une des pires de la planete avec la justice chinoise , ne vous decouragez pas !
dan69
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 1510
Inscription: Lundi 14 Avr 2008, 11:16
Localisation: dtc


Retourner vers Eloignement géographique volontaire (EGV)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron