Encore une étude discriminatoire de l'OND : Violences

Si vous souhaitez laisser votre avis sur les sujets d'actualité dans le domaine de l'égalité parentale ...
Par contre, ce n'est pas l'endroit pour expliquer son propre dossier ou poser des questions sur sa situation. Il y a d'autres rubriques sur ce forum mieux adaptées.

Encore une étude discriminatoire de l'OND : Violences

Message non lude Animateur SOS PAPA » Mercredi 9 Juil 2008, 8:03

"Encore une étude discriminatoire de l'Observatoire national de la délinquance (OND), rendue publique mardi. qui voudrait montrer l'ampleur des violences conjugales"

SOS PAPA est profondément choqué par le procédé employé

Ce type d'enquète ignore la violence physique et psychique des femmes envers les hommes au quotidien dans un foyer sur deux actuellement.Il est constaté que certaines femmes sont ausi violentes que les hommes (gifles, tirés par les cheveaux, griffés du visage au torse, vètements déchirés, plaquage au mur avec coups de poings lorsqu'elles ont une force physique supérieure à l'homme, commandite l'amant d'aller "casser la figure" au père qui vient chercher ses enfants ou encore les cousins à qui l'on commande de défenestrer le mari qui fera 3 mois d'hôpital).

Un père blessé par des coups violents et griffé qui n'a donné aucune suite ou cet autre qui a retiré sa plainte "pour calmer la situation" sur le conseil des avocats après avoir reçu un coup de couteau de cuisine dans le bras.
Et si un homme se présente au commissariat pour porter plainte pour des coups ou pour une gifle reçue, les policiers lui rient au nez.
Si une femme se présente pour porter plainte dans les mèmes conditions, sa plainte est prise avec empressement surtout avec une larme à l'oeil.

La triste réalité est qu'il existe des hommes battus qui se taisent comme les femmes battues se sont tues jusqu'au jour ou ces faits ont été reconnus et pris en charge par les pouvoirs publics et par l'opinion dont le relais est les médias.

Cette campagne intense de dénonciation des violences conjugales se poursuit régulièrement dans nos grands médias sans que jamais ne soient évoquées celles subies par les hommes.

Cette "sélectivité" confirme la discrimination anti-hommes, anti-pères qui règne dans la société occidentale depuis quelques décennies.

Car si trop de femmes sont victimes de violences conjugales, autant d'hommes sont victimes de cruautés mentales ou de violences.
Il convient de rappeler que les femmes sont nettement majoritaires par les violences physiques à l'égard des enfants.

Enfin,actuellement, les violences physiques féminines sont "calculées" dans le cadre d'un conflit du divorce.L'homme reçoit 3 gifles appuyées au cours d'une discussion. Comme il ne répond pas à la 1ère, les gifles suivantes sont de + en + violentes jusqu'à lui faire très mal.

Toutes ces femmes qui ont porté le 1er coup, viennent bien entendu alimenter l'étude féministe qui clame que "une femme sur 10 est victime de violences conjugales".
Il y a pourtant aussi plus d'un homme sur 10 qui est victime de cruautés mentales ou de violences conjugales.

Les violences physiques sont largement sous-estimées car il existe une pudeur d'un homme blessé par une femme.

Beaucoup plus d'hommes que de femmes se suicident, de pères séparés ques des mères séparées.

Pour la majorité des gens, parler d'hommes battus est incroyable, la triste réalité est qu'il existe des hommes battus autant sinon plus que de femmes battues.

Les hommes n'en parlent pas contrairement aux femmes qui peuvent compter sur des ressources communautaires pour les aider à sortir du cycle infernal de la voilence conjugale.

Pour information et rappel : le service ALLO 119 Enfance maltraité rappel tous les ans dans son rapport, que 47% des enfants maltraités le sont par leur mère et 27% par leur père ( mais bien entendu, cela concerne les enfants, donc l'OND pense surrement que cela n'a pas de rapport ...... )

Rappel bis, les enquêtes faites dans d'autres pays, comme par exemple l'Australie, montrent qu'l y a plus d'hommes victimes de violences de leurs conjointes que l'inverse. Mais pour cela, bien entendu, il faut interroger aussi bien les HOMME que les femmes.

SOS PAPA va donc porter plainte auprès de la Halde pour cette enquête dont le procédé est manifestement malhonnête et discriminatoire
Alain CAZENAVE
Président à la retraite de SOS PAPA
Animateur SOS PAPA
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 609
Inscription: Mardi 1 Mar 2005, 19:58
Localisation: 84 bd Garibaldi 75015 PARIS

Message non lude dan69 » Mercredi 9 Juil 2008, 8:21

eh oui , avec l'accusation d'attouchements sexuels , c'est la bombe atomique pour les femmes : garde à vue , au gnouf , pour finalement un rappel à la loi même si il ne s'est rien passé .
l'etude australienne est surement tres interessante ( ou sont les references ) car c'est un pays de niveau comparable au notre .
dan69
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 1510
Inscription: Lundi 14 Avr 2008, 11:16
Localisation: dtc

Message non lude olivier42 » Mercredi 9 Juil 2008, 8:39

oui j'ai entendu cela aux infos a la radio
pffffffff cela devien tres penible en tant qu'homme d'entendre systematiquement ce genre d'etude on y a droit chaque annee si non plus encore


dan69 a écrit: , pour finalement un rappel à la loi même si il ne s'est rien passé .
.


qu'ils s'y amusent, a faire cela, ils seront recu.

quand je suis dans mon droit, ben, je suis dans mon droit, j'ai pas l'habitude de fermer ma gueule :twisted:
.......
olivier42
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 1225
Inscription: Vendredi 8 Fév 2008, 2:00
Localisation: 89

Message non lude Davidou » Mercredi 9 Juil 2008, 10:41

Au delà des violences physiques, il convient peut-être de mettre l'accent sur les violences psychologiques, domaine dans lequel la femme, qui a une meilleure maitrise du langage et des insinuations que l'homme, parvient à prendre l'ascendant ou pousse à bout le père.

Au pénal, dans les affaires d'inceste par exemple, les juges prennent de plus en plus en compte la dimension psychologique (abus d'autorité, enfants influencables, etc...) car il y a de moins en moins de violences physiques, sévérement punies (et tant mieux, c'est inadmissible !).

Encourageons les papas à porter plainte pour harcèlement moral.
Davidou
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 41
Inscription: Mardi 17 Juin 2008, 15:25
Localisation: compiègne

Relisons lles enquêtes OND

Message non lude Antisthene » Mercredi 9 Juil 2008, 17:58

Désolé, je crois que vous avez lu trop vite. J'ai devant moi le bulletin de l'OND n°14 de juillet qui présente deux enquêtes :

- l'une qui consiste à recenser les "faits constatés" par la police et la gendarmerie. Elle concerne bien les deux sexes, étant entendu que les hommes victimes, pour des raisons qui ne sont pas précisées, ne sont comptabilisés qu'en zone gendarmerie. Voilà le résultat pour eux : pour 2006-2007, 2317 faits constatés, soit une augmentation de + 42% depuis 2004 (contre +31% pour les femmes victimes), et +39,3% depuis 2006.

- une autre dite "de victimation" qui a consisté à interroger à domicile dix mille personnes des deux sexes sur les violences qu'elles auraient subi de leur conjoint(e). Résultat : 0,7% des hommes interrogés déclarent avoir subi cette violence (mais ils déclarent aussi quasiment tous n'avoir pas porté plainte) contre 2,3% des femmes interrogées.

Donc ces deux enquêtes ne sont nullement dicriminatoires. Mieux : elles font (peut-être pour la première fois en France) la démonstration que la proportion d'hommes victimes est très importante (même s'ils n'osent pas tous le dire en face à face - les enquêtes canadiennes du même type aboutissent à des proportions identiques pour hommes et femmes).

Par contre, oui, la présentation qu'en font les médias est falsificatrice : ils titrent sur les "violences contre les femmes", ils ne citent que les chiffres concernant les femmes victimes, etc. (mais pas toujours, voyez Le Monde du 9 jullet, p.11).

Je pense que la Halde n'est pas concernée : c'est auprès des médias qu'il faut intervenir pour obtenir rectification.
Antisthene
Posteur arrivant
 
Messages: 7
Inscription: Mercredi 18 Juin 2008, 14:51
Localisation: Lyon

lien OND

Message non lude Antisthene » Mercredi 9 Juil 2008, 18:01

Excusez-moi, j'ai oublié le lien pour le bulletin OND :

http://www.inhes.interieur.gouv.fr/Grand-angle-60.html
Antisthene
Posteur arrivant
 
Messages: 7
Inscription: Mercredi 18 Juin 2008, 14:51
Localisation: Lyon

Message non lude Lulu1006 » Dimanche 13 Juil 2008, 1:06

Pour ma part, j'en viens à penser que l'Iran, finalement, est plutôt pas mal.


Le femellisme ambiant de la Gaule actuelle m'écoeure au plus haut point.
Lulu1006
 


Retourner vers Discussions d'actualité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron