SOS PAPA au Ministère de la Famille ce vendredi

Si vous souhaitez laisser votre avis sur les sujets d'actualité dans le domaine de l'égalité parentale ...
Par contre, ce n'est pas l'endroit pour expliquer son propre dossier ou poser des questions sur sa situation. Il y a d'autres rubriques sur ce forum mieux adaptées.

Message non lude Harald » Jeudi 2 Nov 2006, 17:43

Altéa

Très bonne ta réaction, je t'en remercie, on peut s'y coller d'autant que ce texte existe dans le projet de la "Convention Européenne" qui n'a pas été ratifiée par le vote, mais au moins sur ce point, au delà de chimères politiques qui s'estomperont, il y a du grain à moudre.

Cette formule qui avait été préparée pour l'accession des femmes là ou les hommes sont sur-représentés, est bonne à prendre dans le domaine des Affaires Familiales (qui pue le népotisme; 85% c'est peu de le dire)

Cette opportunité est bonne à prendre maintenant et tout azimut.

Sur cette base, on peut ratisser large, il y a beaucoup d'hommes et de femmes profondément sincèrement égalitaires dans l'Europe élargie.
Harald
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 78
Inscription: Lundi 1 Mar 2004, 21:40
Localisation: Cannes

Message non lude interim » Jeudi 2 Nov 2006, 18:30

interim a écrit:Psychologies, novembre 2006
Enquêtes, Pères malgré eux

Elles voulaient un enfant et ne leur ont pas demandé leur avis. Pour un statut de géniteur sous X, par Marcela Iacub.


Il faut avoir à l'esprit qu'il peut y avoir de monstrueuses incompréhensions et erreurs entre celles qui se sauvent une fois l'affaire faite... Et celles qui se sauvent parce qu'il est devenu invivable ou inversemment.

Mais normalement, si on s'en fie à certaines sources d'information, ces dossiers les plus conflictuels ne seraient pas les plus courants (et de mon point de vue, certains dossiers sont de véritables montages de professionnels, y compris lorsqu'il y a des traces de coups, des sévices avérés, etc). Il devrait y avoir moyen de consacrer plus de temps et d'énergies à de tels dossiers plutôt que de pénaliser une très grande majorité - enfants et parents - par un changement des lois.

Cela pourrait nécessiter une étude fouillée de quelques dossiers et là, rien qu'une telle annonce pourrait déjà faire évoluer favorablement les moeurs.

Quant à la RA pour tous, qui va payer? Car il se pose également des problèmes d'ordre purement techniques ou économiques. En effet, lorsque certains couples se séparent, les revenus ne sont pas forcemment suffisants pour mener un tel train de vie sans compter qu'il y a certains aléas auxquels personne n'échappe plus (la perte d'un emploi, trouver un emploi lorsque l'un des deux ne travaillait plus, etc).

Cela ne me parait pas aussi simple qu'une liste de revendications hormis peut être, les plus élementaires déjà qui permettraient d'aboutir à plus d'équité en justice. Ce serait déjà un premier pas, une évolution considérable comparé à la situation actuelle, parfois bassement médiévale.

Certaines chose simples pourraient à mon sens être revendiquées sans que cela ne pose trop de problèmes: des sanctions si, à postériori, il apparaît que quelqu'un n'a pas été loyal.

Puis derrière cela, il y aura très clairement des réticenses au changement, notament chez les politiciens, chez certains conservateurs, etc.


Autre solution: décrire le dispositif afin de dissuader les gens, que plus personne n'y mette plus les pieds. En l'état, c'est juste bon à rendre parfois les momes et les parents malades.


Faire une liste des gens qui picorent et qui martellent, rassembler toutes ces informations ce serait peut être pas mal aussi. Entre Toulouse et l'affaire Allègres, Bamberski, Agret, Gilles, Notre Papa, Georges, mémé Mireille, Olivier Vincent, il y a quelques mères et belles-mères par ici ou sur auféminin, pourquoi pas même Haci en Belgique, etc, etc, ça commence à faire du monde alors que certaines anomalies et dysfonctionnements m'apparaissent assez similaires (la procédure, les errements de l'enquête, etc).

De toutes ces affaires et de leurs détails, il s'en dégage le fond qui n'est alors plus alimenté par des phénomènes imaginaires (je pense à des rumeurs telles que celles relatives à la franc-maçonnerie, des choses comme cela, dont on peut être persuadé mais qui ne sont pas avérées ou sont tout simplement impossible à établir).
interim
 

Message non lude Harald » Vendredi 3 Nov 2006, 0:13

Sois plus clair si tu sais des choses positives, car ceci ci dessus est opaque, et ce serait dommage pour la collectivité, svp, merci,
Harald
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 78
Inscription: Lundi 1 Mar 2004, 21:40
Localisation: Cannes

Message non lude interim » Vendredi 3 Nov 2006, 1:56

> décrire le dispositif afin de dissuader les gens

une première approximation, très synthétique:

A Nanterre, c'est un pasteur protestant alsacien qui semble rendre les avis psychologiques. Selon Georges, dans son secteur à lui, c'est pas bien différent. Pour mémé Mireille et Sébastien, un rapport psy/as serait resté sous le coude d'un procureur. Il se pose là un très serieux problème d'éthique...

Notre Papa, Haci, plus de droits... Quoi que Notre Papa garde encore espoir.

Agret: 35 ans avant d'obtenir satisfaction et réparation. Bamberski, lui, il rame toujours... Comme Cohen, il rame aussi... L'affaire allègre, c'est un comité de familles qui rame. Car tout cela peut durer des années.

Olivier Vincent, lui, il a fini par couper court en s'adresser directement à la CEDH.

En s'intéressant à ces différents dossiers et à ce qui coince dans chacun d'eux, par thème, il pourrait s'en dégager des choses intéressantes.


> des rumeurs telles que celles relatives à la franc-maçonnerie

si vous leurs parlez de cela, vous allez les faire rire à la CEDH.


> Quant à la RA pour tous

On ne peut pas raisonnablement demander la RA pour tout le monde. D'abord tout le monde n'en veut pas et s'en accomode ainsi et la RA ne serait pas toujours applicable.

On ne peut pas pour ainsi dire aller d'un discours extrème, l'enfant d'abord à la mère, à un autre qui serait tout aussi extrémiste et inaproprié à certaines situations individuelles.
interim
 

Message non lude Harald » Vendredi 3 Nov 2006, 8:26

L'écologie et donc le respect de la nature apparait comme la seule voie pour éviter le désastre planétaire

Or l'enfant a deux parents, c'est une loi incontournable de la nature. La nature est souveraine et reprendra toujours ses droits

Qui pourrait longtemps violer la nature en mentant et faisant croire que l'enfant appartient aux commerces des mères, de leurs blanchisseuses, et de quelques fonctionnaires corrompu(e)s

Donc la RA doit être systématique en cas de rupture entre les parents, et à celles et ceux qui n'en voudraient pas d'oeuvrer. Mais pas l'inverse de la nature, svp merci !

Intérim nous écrit :

" des rumeurs telles que celles relatives à la franc-maçonnerie"

" si vous leurs parlez de cela, vous allez les faire rire à la CEDH"

Si Intérim a raison sur cette rumeur, cela serait la preuve flagrante que la magistrature serait dépendante d'une "secte" donc pas indépendante !

Lisez "le devoir de déplaire" d'un fameux magistrat qui a eu le courage de faire "virer" un juge qui était plus pour sa secte que dans la magistrature !

Au niveau de l'Europe, les décisions "Affaires Familiales" pourraient être moins fangeuses et moins moyen-ageuses que dans une France actuellement décadente sur ce point
Harald
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 78
Inscription: Lundi 1 Mar 2004, 21:40
Localisation: Cannes

Message non lude Joë » Vendredi 3 Nov 2006, 10:07

Interim,
je suis en RA, on le sait !
mais je ne milite pas pour la RA a fond! je milite pour le partage de l'amour et des responsablilitées envers les enfants communs du couple.
La loi du 4 mars est pour moi un outil essentiel au parent"évincé" pour prouver qu'il n'est pas le toxique. La garde partagée, est bien décrite dans ce texte comme pouvant être jugée a titre provisoire, meme sans l'accord des parents et que les juges statueraient aprés cette période transitoire .
c'est donc le rétablissement d'une chance pour le parent non gardien puisqu'il aurait l'opportunité de montrer ce dont il est capable: chose impossible jusqu'ici!
cette démarche, je la ferais pour le respect du role de parents et des sentiments des enfants. ils ont droit a leur famille: mon oeil!
Ma vision de ce combat est l'implication Obligatoire dans la vie des enfants communs du parent non gardien ( qui le veut bien sur) avec sanction IMMEDIATE du parent qui ne respecte pas les régles établies. L'interet de l'enfant est de garder ses 2 parents qui seraient capable de lui montrer les valeurs de la vie et l'aimer!
la RA est devenue simplement le seul moyen d'etre présent dans la vie de l'enfant.
Et puis je n'aime pas le terme de "garde alternée mais je lui préfére celui de "garde partagée" qui est plus dans ma vision des choses.
Aprés tout, un parent non gardien aujourd'hui, si l'autre respecte les DVH classique et l'autorité parentale conjointe dans son intégralité, sera peut etre heureux de çà?! la Garde alternée peut etre les week end, le mercredi, partage de vacances etc... tout étant au choix des parents a condition que l'enfant soit entouré des 2 qui se concertent a égalité dans les décisions a prendre.

La lettre de mon assos va aller dans ce sens! LE RESPECT DES JUGEMENTS RENDUS, SANCTION IMMEDIATE pour celui qui ne rexpecte pas TOUTES les régles établies et le simple bon sens ! Mais la loi du 4 MARS ne devrait me servir que pour donner une chance au parent perdant (98% papa) d'etre présents dans la vie des enfants meme si cela chiffone l'autre ( en général maman)

je ne sais pas si je me suis fais comprendre? :oops:
en attendant, je ne suis pas restée innactive et je peux vous dire que j'ai déjà plusieures autres assos qui sont prétent a faire chacun la lettre ( certains l'ont déjà faite et elle est bien dans ce sens) sous son identité propre qui seraient regrouprées et envoyées et jointes a une qui nous regrouperais tous et qui comporterait la signature de tous.
c'est donc en marche . Reste a savoir comment on va s'organiser. Qui veut s'investir!
a ce propos, une manifestation est prévu au trocadéro le 19 Novembre.
En attendant je vais aller voir le fil de monsieur le Président pour savoir si nous avons la meme vision des choses :wink:

PS: j'édite ce post car je n'ai pas trouvé ce fil: TRAVALLONS ENSEMBLE!
on peut m'aiguiller? :roll:
Joë
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 576
Inscription: Mercredi 2 Nov 2005, 0:38
Localisation: en croisade pour le pays de l'égalité parental

Message non lude interim » Vendredi 3 Nov 2006, 11:18

des écrits de Gérald :
> Si Intérim a raison sur cette rumeur, cela serait la preuve flagrante que
> la magistrature serait dépendante d'une "secte" donc pas indépendante !


Vous allez les faire rire, j'écrivais:

> De toutes ces affaires et de leurs détails, il s'en dégage le fond qui n'est
> alors plus alimenté par des phénomènes imaginaires (je pense à des
> rumeurs telles que celles relatives à la franc-maçonnerie, des choses
> comme cela, dont on peut être persuadé mais qui ne sont pas avérées
> ou sont tout simplement impossible à établir).

si vous mettez en avant quelque chose qui ne relève que du fantasme - non établit, non avéré - vous allez être discrédité sur le champ. écrire n'importe quoi expose aussi à des risques de poursuites ce qui est déjà arrivé avec ces histoires de franc maconnerie, raison pour laquelle je prennais cet exemple qui relève plus du fantasme et de la rumeur (dont vous vous en êtes immédiatement fait le relais).
interim
 

Message non lude interim » Vendredi 3 Nov 2006, 11:35

tiens, d'une mailing liste, j'ai vu passer ceci, il va falloir que je relise et approfondisse:

En effet le problème de fond est inhérent à l'Allemagne, au comportement autoritaire d'un système d'institutions (tribunaux, JUGENDÄMTER locaux, enquêteurs sociaux, avocats) placées sous contrôle politique local. Celles-ci n'ont pas pour mission légale de rendre des décisions équitables, comme nous le comprenons, nous, dans nos démocraties, mais une mission politique, celle de placer les familles et l'éducation de leurs enfants sous le contrôle (mot traduit par 'soins' dans la Loi allemande) de l'Etat allemand. Les enfants sont la propriété de l'Etat, les parents ne sont là que pour financer leur éducation.


c'est à peu près ce que je soutiens de mon côté si ce n'est que j'ajoute une dimension de corruption (ne cherchez pas les dessous de table, vous ne les trouverez pas plus que les francs-maçons) et de criminalité, de laxisme, d'insuffisace, d'erreurs et d'arbitraire au dispositif.

un enquêteur social un peu revanchard - ou bourré - et vous êtes perdu.

Celle-là avait beaucoup fait rire:

PARIS (AFP) - Un magistrat parisien, en état d'ébriété, a agressé des policiers avec une épée de franc-maçon, avant d'être assommé à l'aide d'un flash-ball, a-t-on appris de source judiciaire.
interim
 

Message non lude Harald » Vendredi 3 Nov 2006, 14:33

Pour Altéa qui écrit:

PS: j'édite ce post car je n'ai pas trouvé ce fil: TRAVALLONS ENSEMBLE

C'est tout en bas, le tout dernier en bas du FORUM
Harald
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 78
Inscription: Lundi 1 Mar 2004, 21:40
Localisation: Cannes

Message non lude Harald » Vendredi 3 Nov 2006, 14:40

Pour Interim

Si tu suggestionnes, ne t'étonne pas qu'il puisse être débattu, mais si tu avoue ensuite véhiculer de fausses informations, c'est chez toi qu'il faut chercher ce que tu cherches en fait

On le sait qu'il y a de la corruption, du traffic d'influence, c'est le jeu de la vermine

Sommes nous là pour leur faire le lit, ou pour les craindre ?

Ou pour les empêcher de nuire à nos enfants ?

INTERIM a écrit "on est perdu"

Que faire quand on est perdu ? Se retrouver semble une bonne idée
Harald
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 78
Inscription: Lundi 1 Mar 2004, 21:40
Localisation: Cannes

Message non lude interim » Vendredi 3 Nov 2006, 15:43

Pour Gérald

si j'écris quelque chose et que tu pars au quart de tour sans lire la suite ni même réfléchir un instant, c'est pas la peine ;-)

j'écrivais:

> De toutes ces affaires et de leurs détails, il s'en dégage le fond qui n'est
> alors plus alimenté par des phénomènes imaginaires (je pense à des
> rumeurs telles que celles relatives à la franc-maçonnerie, des choses
> comme cela, dont on peut être persuadé mais qui ne sont pas avérées
> ou sont tout simplement impossible à établir).


il va à mon sens de soi que l'idée n'est pas d'alimenter les rumeurs et d'employer ensuite les produits issus de l'imaginaire mais de s'attacher aux faits et à ce qui est avéré.

au dela, ce serait verser dans l'inquisitoire, à la quête de signes à partir desquels élaborer je ne sais quel réquisitoire ce qui n'aboutirait à rien.


et ce n'est pas parce qu'un magistrat - cette dépèche, un homme comme un autre - sort dans la rue avec une épé de franc maçon qu'il en est un. d'un cas burlesque on ne peut pas non plus déduire qu'une confrérie exercerait une emprise sur un corps de la fonction publique.

cette dépèche, c'est juste un fait: ce type, un magistrat, était bourré - point. on ne sait même pas dans quelles circonstance au juste cela s'est produit (était il dans l'exercice de ses fonctions? la dépèche ne le précise pas).
interim
 

Message non lude Joë » Vendredi 3 Nov 2006, 17:49

MERCI gérard j'y cours
:lol:
Joë
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 576
Inscription: Mercredi 2 Nov 2005, 0:38
Localisation: en croisade pour le pays de l'égalité parental

Message non lude interim » Vendredi 3 Nov 2006, 21:03

Gérald a écrit:INTERIM a écrit "on est perdu"

Que faire quand on est perdu ? Se retrouver semble une bonne idée


sur ce point là, il y a aussi comme un problème soit dans ce que j'ai exprimé ou dans ce qui peut être lu. j'écrivais cela:

un enquêteur social un peu revanchard - ou bourré - et vous êtes perdu.

si un tier enquêteur vous accuse de n'importe quoi, comment pourriez vous vous défendre? s'agissant de procédures dites inquisitoires, vous ne savez souvent même pas de quoi vous êtes accusé.

répondez quelque chose et cela peut aller au dossier, à charge, en complément d'accusations fantaisistes.
interim
 

Message non lude Harald » Vendredi 3 Nov 2006, 22:36

Merci Altea, il faut avancer, tu as raison
Harald
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 78
Inscription: Lundi 1 Mar 2004, 21:40
Localisation: Cannes

Message non lude Harald » Samedi 4 Nov 2006, 1:04

C'est juste avant les élections de 2002 que Ségolène Royal a fait passer la loi du 4 mars sur la RA et le droit des enfants à avoir ses deux parents même après une séparation.

Aujourd'hui cette loi est bafouée par des Juges AF qui se situent "hors la loi" en toute impunité elles (ils) assènent leur loi comme des caïds, que personne ne pourrait controller ?

C'est peut-être encore Ségolène Royal qui aura l'énergie et l'efficacité d'aboutir, pour obliger à ce que cette loi soit respectées par les juges, par les mères, et par tous les dénaturé(e)s qui maladivement s'y opposent.
Harald
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 78
Inscription: Lundi 1 Mar 2004, 21:40
Localisation: Cannes

PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions d'actualité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron