Discrimination ?

Lieu convivial de discussions sur d'autres thèmes que l'égalité parentale et la prise de responsabilité dans l'éducation des enfants, espace détente etc...

Discrimination ?

Message non lude Aris » Mercredi 24 Juin 2015, 20:08

Le 24/06/2015 18:57, Thomas a écrit :
> Vous n'avez toujours défini ce que vous entendez par discrimination.

Il faut être très clair mon petit.
Une discrimination, c'est ce qui ne plaît pas aux militantes misandres victimaires.

Si la juge massacre et condamne systématiquement la victime mâle de violences féminines et fraudes féminines, et porte les criminelles en triomphe, ça n'est pas de la discrimination, mais de la JUSTE violence révolutionnaire, car enfin rendez-vous compte ! Complots masculinistes et patriarcaux ! Nous les femmes toutes des victimes ! Punaises masculinistes ! Macho-fachos-dégénérés ! Et nous les femmes qui sommes toutes des victimes nous avons le JUSTE devoir de venger nos arrière-arrière-arrière ... -arrière-arrière-arrière.... -arrière-arrière-grand-mères !

Si les "enquêtrices sociales" sont payées pour dire tout le mal possible des pères et tout le bien possible des mères, ça n'est pas de la discrimination, mais de la JUSTE violence révolutionnaire bien organisée...

Si l'expert judiciaire se vante "De toutes façons je conclurai dans le sens demandé par le/la juge", ça n'est pas de la corruption, juste de la judicieuse gestion de clientèle à flagorner.

Tu vois l'idée à présent ?

--
Né dans le sérail misandre victimaire, j'en connais les turpitudes.
Les morts ne témoignent pas. Moi si, jusqu'à présent. Et cela, les imposteurs et les tortionnaires ne me le pardonneront jamais.
Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.
Aris
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 89
Inscription: Lundi 9 Déc 2013, 23:34

Re: Discrimination ?

Message non lude olivier42 » Jeudi 25 Juin 2015, 12:45

Aris a écrit:Le 24/06/2015 18:57, Thomas a écrit :
> Vous n'avez toujours défini ce que vous entendez par discrimination.

Il faut être très clair mon petit.
Une discrimination, c'est ce qui ne plaît pas aux militantes misandres victimaires.

Si la juge massacre et condamne systématiquement la victime mâle de violences féminines et fraudes féminines, et porte les criminelles en triomphe, ça n'est pas de la discrimination, mais de la JUSTE violence révolutionnaire, car enfin rendez-vous compte ! Complots masculinistes et patriarcaux ! Nous les femmes toutes des victimes ! Punaises masculinistes ! Macho-fachos-dégénérés ! Et nous les femmes qui sommes toutes des victimes nous avons le JUSTE devoir de venger nos arrière-arrière-arrière ... -arrière-arrière-arrière.... -arrière-arrière-grand-mères !
cela m'a ete sorti par une de mes ex qui était secrétaire d'avocat (bac +5 au passage donc normalement un cerveau pour reflechir ... mais non en fait.....). Bien évidement je ne suis pas resté avec bine longtemps. avec des pensées pareils elles se demandent pourquoi elles ne trouvent personne de bien et que ceux qui sont bien ne reste pas :lol: :lol: :lol:
Si les "[i]enquêtrices sociales
" sont payées pour dire tout le mal possible des pères et tout le bien possible des mères, ça n'est pas de la discrimination, mais de la JUSTE violence révolutionnaire bien organisée...

Si l'expert judiciaire se vante "De toutes façons je conclurai dans le sens demandé par le/la juge", ça n'est pas de la corruption, juste de la judicieuse gestion de clientèle à flagorner.

Tu vois l'idée à présent ?

--
Né dans le sérail misandre victimaire, j'en connais les turpitudes.
Les morts ne témoignent pas. Moi si, jusqu'à présent. Et cela, les imposteurs et les tortionnaires ne me le pardonneront jamais.
.......
olivier42
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 1225
Inscription: Vendredi 8 Fév 2008, 2:00
Localisation: 89

Re: Discrimination ?

Message non lude Aris » Dimanche 5 Juil 2015, 14:48

olivier42 a écrit:
Aris a écrit:Le 24/06/2015 18:57, Thomas a écrit :
> Vous n'avez toujours défini ce que vous entendez par discrimination.

Il faut être très clair mon petit.
Une discrimination, c'est ce qui ne plaît pas aux militantes misandres victimaires.

Si la juge massacre et condamne systématiquement la victime mâle de violences féminines et fraudes féminines, et porte les criminelles en triomphe, ça n'est pas de la discrimination, mais de la JUSTE violence révolutionnaire, car enfin rendez-vous compte ! Complots masculinistes et patriarcaux ! Nous les femmes toutes des victimes ! Punaises masculinistes ! Macho-fachos-dégénérés ! Et nous les femmes qui sommes toutes des victimes nous avons le JUSTE devoir de venger nos arrière-arrière-arrière ... -arrière-arrière-arrière.... -arrière-arrière-grand-mères !

Cela m'a été sorti par une de mes ex qui était secrétaire d'avocat (bac +5 au passage donc normalement un cerveau pour réfléchir ... mais non en fait.....). Bien évidement je ne suis pas resté avec bien longtemps. Avec des pensées pareilles elles se demandent pourquoi elles ne trouvent personne de bien et que ceux qui sont bien ne restent pas :lol: :lol: :lol:
Si les "enquêtrices sociales" sont payées pour dire tout le mal possible des pères et tout le bien possible des mères, ça n'est pas de la discrimination, mais de la JUSTE violence révolutionnaire bien organisée...

Si l'expert judiciaire se vante "De toutes façons je conclurai dans le sens demandé par le/la juge", ça n'est pas de la corruption, juste de la judicieuse gestion de clientèle à flagorner.

Tu vois l'idée à présent ?

--
Né dans le sérail misandre victimaire, j'en connais les turpitudes.
Les morts ne témoignent pas. Moi si, jusqu'à présent. Et cela, les imposteurs et les tortionnaires ne me le pardonneront jamais.


Dans le genre voir aussi Françoise Héritier, "référence scientifique" de militantes féminazies telles que Michèle Dayras. Foin des nombreuses preuves archéologiques ! Françoise Héritier soutient que le matriarcat n'a jamais existé. De plus, elle a inventé l'hérédité des caractères acquis : Selon elle, le dimorphisme sexuel dans l'espèce Sapiens sapiens viendrait du fait que nos ancêtres les ours des cavernes ont sciemment sous-alimenté leurs ancêtres les ourses des cavernes, pour les rendre plus petites que les mâles. Elle dénonce donc ce genre de complots masculinistes et patriarcaux dans Rothschild News et au Collège de France. Une vraie zélite, ou vous dit !
Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.
Aris
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 89
Inscription: Lundi 9 Déc 2013, 23:34


Retourner vers Bistrot et autres discussions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron