Divagations diverses

Lieu convivial de discussions sur d'autres thèmes que l'égalité parentale et la prise de responsabilité dans l'éducation des enfants, espace détente etc...

Message non lude Khaled » Mardi 29 Déc 2009, 2:22

Un petit article que j'ai touvé sur le site de la FNAIM qui donne un exemple de l'effets de l'éclatement familial sur le marché de l'immobilier.

L'impact de l'éclatement de la famille sur la fausse “bulle immobilière”
Décryptage
Économie
L'impact de l'éclatement de la famille sur la fausse “bulle immobilière”
18 février 2005 | Guillaume de Lacoste Lareymondie*

L'Observatoire des marchés de l'ancien de la FNAIM a publié en janvier sa note de conjoncture, qui constate une forte hausse des prix de l'immobilier en 2004 et prévoit sa continuation pour 2005. La presse en a largement fait écho, en négligeant — selon la détestable habitude de cette profession — de confronter les analyses de la FNAIM à celles d'autres sources.

Le constat de base est simple : les prix de l'immobilier ancien ont augmenté de 15,5 % en un an sur l'ensemble du marché — ce qui revient à une hausse de 47,7 % sur trois ans et de 87,9 % sur six ans. Cette croissance a été la plus forte en Île-de-France (17,8 % en 2004, contre 14,4 % en 2003) et dans le Sud-Ouest (16,6 % en 2004, contre 19,8 % en 2003), mais aucune région de France ni aucune ville n'est restée à l'écart de la progression. Seul le nombre de transactions a légèrement diminué (– 2,1 %).

La croissance des prix devrait se poursuivre en 2005. Les raisons invoquées sont simples : les bonnes conditions du crédit, principalement. Mais si la hausse n'était due qu'à cela, ne serait-ce pas le signe d'une bulle spéculative ? Il faut creuser plus avant.
.............................
................................
....................................

Le même document indique que la demande immobilière est fonction de deux facteurs : la capacité d'achat des ménages et les phénomènes démographiques. Si la capacité d'achat est à la baisse et que la demande se maintient, il faut alors considérer ces phénomènes démographiques.

La Banque de France explique donc : " Du fait du vieillissement de la population et de la hausse du nombre de divorces, le nombre de ménages progresse plus vite que la population globale : 1,2 % par an en moyenne de 1975 à 1999, contre 0,4 % par an. ..........

Vue sous cet angle, la situation du marché de l'immobilier s'éclaire singulièrement.

2/ Le phénomène de la monoparentalité est l'explication de fond du maintien d'une demande forte, donc de la hausse des prix sur l'ensemble du territoire. Les ménages complexes (en général, un couple qui héberge un ou plusieurs ascendants ou collatéraux) ont disparu, alors qu'ils constituaient 19,8 % des foyers à la fin des années 1960. À leur place, de plus en plus de personnes vivent seules (29 % des ménages en 2003) : veufs (à cause de l'allongement de la durée de vie), divorcés, célibataires… Ce sont autant de logements supplémentaires nécessaires. De même, la proportion de familles monoparentales a plus que doublé pendant les vingt dernières années pour atteindre 7,4 % des foyers. Dans ce cas particulier, en raison des gardes alternées, il faut généralement compter que chacun des deux parents cherche à disposer d'un logement suffisamment grand pour héberger ses enfants. Même les personnes qui ont un partenaire régulier préfèrent souvent conserver leur chez-soi, comme un gage de liberté. Cette mutation sociale explique que la croissance des prix de l'immobilier ne peut que durer dans les années à venir, et qu'il ne s'agit nullement d'une bulle spéculative.

Internet pillule d'article qui parlent des bienfaits de l'éclatement de la famille sur la relance de l'économie.
Un juge sans son expert est comme un enfant qui a perdu ses parents dans un super marché.
Khaled
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 95
Inscription: Lundi 24 Déc 2007, 16:43
Localisation: France

Message non lude orange » Mardi 29 Déc 2009, 8:16

ton article date de 2005, depuis il y a une petite crise de l'immobilier...

et tu portes un jugement qui n'apparait pas dans l'article, il n'est pas dit que c'est un bien fait.

Et puis tu préconises quoi? Le refus de divorcer? L'extermination des vieux? pour que l'immobilier se casse encore plus la figure???
orange
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 38
Inscription: Dimanche 6 Déc 2009, 15:56
Localisation: d'ailleurs

Message non lude Khaled » Mardi 29 Déc 2009, 15:32

framboise a écrit:ton article date de 2005, depuis il y a une petite crise de l'immobilier...
et tu portes un jugement qui n'apparait pas dans l'article, il n'est pas dit que c'est un bien fait.
Et puis tu préconises quoi? Le refus de divorcer? L'extermination des vieux? pour que l'immobilier se casse encore plus la figure???

Depuis 2005 le marché immobilier a subi une petite crise. Imagine le donc donc sans la stimulation par la demande des familles monoparentale.
Maintenant vous me dites que j'ai proté un jugement que l'article ne reprend pas. Vous voulez peut être dire que j'ai émis une idée que l'article ne corobore pas.
Et là, malgré le fait que vous n'utilisez pas le bon terme que vous faut-il de plus pour vous montrer que l'éclatement de la famille arrange les affaires de l'immobilier.
Là c'est l'exemple de l'immobilier. Avez vous, imaginé l'impact sur la téléphonie, sur les demandes de crédits, sur les biens d'équipement, l'industrie de la justice etc.
Vous me dites que préconisez vous et je cite ce que vous êtes capable de me faire dire "Exterminer les vieux". Je préfère ne pas commenter, ça se commente tout seul.
Maintenant ce que je préconise réellement moi.
Nous partons du postulat que le divorce est une forme de libération pour un couple qui ne peut plus s'entendre.
Il y a cependant des hauts et des bas qui se succèdent dans la vie d'un couple. Par ses statistiques patiales, bidonnés, et sexistes (sous couvert de prévention), l'état atise la méfiance au sein du couple.
L'état fabrique des paranos, la femme se méfie de l'homme car les statistiques disent qu'il y a une probabilité qu'il soit violent ou peut être qu'il ne soit pas pour l'égalité des sexes. L'enfant se méfie de son père car il y a une probabilité qu'il soit incestueux.
Même les juges sont devenus parano, dès que la mère dit que le père est incestueux le cerveau de la juge se bloque même après preuve du contraire. La meilleure illustration de blocage de cerveau de juge, c'est l'affaire Outreau. Le juge continue a emprisonner des gens qui ont prouvé leur innoscence. Parce que le matraquage des fait divers fait peur et bloque les cerveaux.
Voudriez vous qu'on fasse un sondage sur ce forum combien de père ont été trainé dans la boue dans ce type d'accusation qui y ont été plus ou moins disculpés. Mais ça s'arrêtte là. Accusez quelqu'un d'une telle monstruosité n'est pas une violence.
Maintenant qu'est ce que je préconise:
--Que la justice intègre le mensonge dans les qualificatifs de la violence.
--Que l'état soit plus rigoureux dans ses statistiques et qu'il n'en fasse pas un matraquage qui n'a pour resultat que le conditionnement de la société dans une paranoïa qui arrange les affaires et stimule la consommation.
(Les intérêt économiques ne doivent pas primer sur les drames sociaux).
--L'enregistrement des audiences.
--La responsabilisations des juges vis à vis d'une autorité indépendante et surtout du conseil supérieur de la magistrature.
Un juge sans son expert est comme un enfant qui a perdu ses parents dans un super marché.
Khaled
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 95
Inscription: Lundi 24 Déc 2007, 16:43
Localisation: France

Message non lude orange » Mardi 29 Déc 2009, 18:25

L'état fabrique des paranos, la femme se méfie de l'homme car les statistiques disent qu'il y a une probabilité qu'il soit violent ou peut être qu'il ne soit pas pour l'égalité des sexes. L'enfant se méfie de son père car il y a une probabilité qu'il soit incestueux.


l'Etat tout puissant??
La femme serait donc une idiote qui croit à l'ETAT qui lui dit que son mari est violent, que ça serait mieux de divorcer???
Idem pour l'enfant, dés qu'il sait lire les stat de l'ETAT, il prend peur d son pére???

Je ne comprends rien à ton raisonnement.
orange
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 38
Inscription: Dimanche 6 Déc 2009, 15:56
Localisation: d'ailleurs

Message non lude Khaled » Mardi 29 Déc 2009, 20:24

framboise a écrit:
L'état fabrique des paranos, la femme se méfie de l'homme car les statistiques disent qu'il y a une probabilité qu'il soit violent ou peut être qu'il ne soit pas pour l'égalité des sexes. L'enfant se méfie de son père car il y a une probabilité qu'il soit incestueux.


l'Etat tout puissant??
La femme serait donc une idiote qui croit à l'ETAT qui lui dit que son mari est violent, que ça serait mieux de divorcer???
Idem pour l'enfant, dés qu'il sait lire les stat de l'ETAT, il prend peur d son pére???

Je ne comprends rien à ton raisonnement.

Vous avez raison, je raconte n'importe quoi. Donc ne vous embêtez plus à me lire.
Un juge sans son expert est comme un enfant qui a perdu ses parents dans un super marché.
Khaled
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 95
Inscription: Lundi 24 Déc 2007, 16:43
Localisation: France

Message non lude orange » Mercredi 30 Déc 2009, 0:26

ben si j'aimerai te comprendre.
Je n'ai jamais entendu cette thèse que tu développes, tout ce qui est nouveau m'intéresse.
orange
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 38
Inscription: Dimanche 6 Déc 2009, 15:56
Localisation: d'ailleurs

Message non lude dan69 » Mercredi 30 Déc 2009, 16:07

framboise , menbre de sos les mamans .......

il est normal que cette association , encore plus délétére que l'enfant , pardon , le fric d'abord soit inquiéte......

d'ou cette apparition subite ......
dan69
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 1510
Inscription: Lundi 14 Avr 2008, 11:16
Localisation: dtc

Message non lude orange » Mercredi 30 Déc 2009, 17:36

framboise , menbre de sos les mamans .......

ah bon, et depuis quand s'il te plait??

ca aussi, ça m'interesse, tiens.
orange
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 38
Inscription: Dimanche 6 Déc 2009, 15:56
Localisation: d'ailleurs

Message non lude Khaled » Mercredi 30 Déc 2009, 18:04

framboise a écrit:framboise , menbre de sos les mamans .......
ah bon, et depuis quand s'il te plait??
ca aussi, ça m'interesse, tiens.

Frambise, il y a plein de chose qui vous interessent comme vous le dite. Le problème est que lorsqu'on vous explique vous ne comprenez pas.

Ou vous ne comprenez pas réellement et là on n'y peut rein.
Ou bien vous faites semblant de ne pas comprendre et là aussi on n'y peut rien.
Ou bien les deux à la fois et là encore une fois on n'y peut rien.
Un juge sans son expert est comme un enfant qui a perdu ses parents dans un super marché.
Khaled
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 95
Inscription: Lundi 24 Déc 2007, 16:43
Localisation: France

Message non lude orange » Mercredi 30 Déc 2009, 18:59

je suis divorcée, intéressée par ce qui touche au divorce, j'ai trouvé la porte ouverte, j'y suis rentrée.

Mais si ici il faut que je vous fournisse une photocopie de ma CNI, une photocopie de ma dernière facture EDF, suivie par une photocopie du jugement de mon divorce, le n° de tel de mon ex, ainsi que celui de mon grand pére, un résumé détaillé de ma vie sexuelle, et celle de mon ex, ma carte du parti et de mon syndicat, il fallait le dire au moment de l'inscription....

Pour répondre juste à ta question, (je ne m'appelle pas Françoise, je ne sais pas là non plus d'où tu le sors), je suis divorcée par mon ex buvait, on a chacun refait sa vie de son coté, les enfants voient leurs deux parents. Je ne savais pas non plus qu'il fallait avoir une histoire lourde pour venir ici. Alors, je suis absolument désolée, mais de mon coté, tout va bien.

Quant à l'espionnage, qu'est ce qui est dit ici qui vous fait penser que des gens (lesquels?) envoient des espions ici??? Serions nous dans une secte? Une société secrète?? quoi d'autres? C'est bien un forum publique ???
orange
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 38
Inscription: Dimanche 6 Déc 2009, 15:56
Localisation: d'ailleurs

Message non lude razmo » Mercredi 30 Déc 2009, 19:15

framboise a écrit:je ne m'appelle pas Françoise, je ne sais pas là non plus d'où tu le sors


Il le sort de ton pseudo :roll:

Ton pseudo est framboise, tu veux qu'il t'appelle Jean-Pierre ?
La SEULE façon de lutter contre une tyrannie, surtout celle de ces connasses de JAF, c'est qu'elle ne trouve PERSONNE pour l'accepter.
Père = sodomite.
razmo
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 659
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007, 9:37
Localisation: Paris

Message non lude Khaled » Mercredi 30 Déc 2009, 20:03

Cassidile a écrit:Seulement des réflexions qu'on peut considére agressives, même si Khaled n'est pas toujours un modèle ('scuses moi Khaled, je donne mon opinion). Mais au moins lui, il a raconté son histoire et ses problèmes.

Mon souhait est de rester toujours poli. Mais il faudrait avoir en face un interlocuteur qui aprécie la politesse à sa juste valeur.
J'ai découvert lors de mon divorce que les coups les plus bas venaient souvent de plus beaux paquets cadeaux.
On soigne l'image pour porter les coups les plus inélégants.
Rentre dans un tribunal, regarde à quel point l'esthétique est soignée de la part des représentant de la justice. Le résultat parle de lui même.
"J'ai même l'impression que soigner son apparence est une sorte de narcissisme et quand on est narcissique on n'a pas de sentiment pour les autres". C'est ce qui explique peut être la vanité de certains juge et la froideur de certains de leurs jugements.
Il faut arrêter d'aller aux abatoires avec le sourire. Des fois il savoir manquer de respect aux gens qui n'inspirent pas le respect.
Un juge sans son expert est comme un enfant qui a perdu ses parents dans un super marché.
Khaled
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 95
Inscription: Lundi 24 Déc 2007, 16:43
Localisation: France

Message non lude Khaled » Mercredi 30 Déc 2009, 20:06

Cassidile a écrit:Seulement des réflexions qu'on peut considére agressives, même si Khaled n'est pas toujours un modèle ('scuses moi Khaled, je donne mon opinion). Mais au moins lui, il a raconté son histoire et ses problèmes.

Mon souhait est de rester toujours poli. Mais il faudrait avoir en face un interlocuteur qui aprécie la politesse à sa juste valeur.
J'ai découvert lors de mon divorce que les coups les plus bas venaient souvent des plus beaux paquets cadeaux.
On soigne l'image pour pouvoir porter les coups les plus inélégants en toute discrétion.
Rentre dans un tribunal, regarde à quel point l'esthétique est soignée de la part des représentant de la justice. Le résultat parle de lui même.
"J'ai même l'impression que soigner son apparence est une sorte de narcissisme et quand on est narcissique on n'a pas de sentiment pour les autres". C'est ce qui explique peut être la vanité de certains juge et la froideur de certains de leurs jugements.
Il faut arrêter d'aller aux abatoires avec le sourire. Des fois il savoir manquer de respect aux gens qui n'inspirent pas le respect.
Dernière édition par Khaled le Mercredi 30 Déc 2009, 21:18, édité 1 fois.
Un juge sans son expert est comme un enfant qui a perdu ses parents dans un super marché.
Khaled
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 95
Inscription: Lundi 24 Déc 2007, 16:43
Localisation: France

Message non lude Khaled » Mercredi 30 Déc 2009, 20:07

Cassidile a écrit:Seulement des réflexions qu'on peut considére agressives, même si Khaled n'est pas toujours un modèle ('scuses moi Khaled, je donne mon opinion). Mais au moins lui, il a raconté son histoire et ses problèmes.

Mon souhait est de rester toujours poli. Mais il faudrait avoir en face un interlocuteur qui aprécie la politesse à sa juste valeur.
J'ai découvert lors de mon divorce que les coups les plus bas venaient souvent des plus beaux paquets cadeaux.
On soigne l'image pour pouvoir porter les coups les plus inélégants en toute discrétion.
Rentre dans un tribunal, regarde à quel point l'esthétique est soignée de la part des représentant de la justice. Le résultat parle de lui même.
"J'ai même l'impression que soigner son apparence est une sorte de narcissisme et quand on est narcissique on n'a pas de sentiment pour les autres". C'est ce qui explique peut être la vanité de certains juge et la froideur de certains de leurs jugements.
Il faut arrêter d'aller aux abatoires avec le sourire. Des fois il savoir manquer de respect aux gens qui n'inspirent pas le respect.
Dernière édition par Khaled le Mercredi 30 Déc 2009, 21:17, édité 1 fois.
Un juge sans son expert est comme un enfant qui a perdu ses parents dans un super marché.
Khaled
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 95
Inscription: Lundi 24 Déc 2007, 16:43
Localisation: France

Message non lude orange » Mercredi 30 Déc 2009, 20:58

ca y est, c'est fait, j'ai raconté ma vie sexuelle en MP à Cassidy (c'est ça ton prénom Cassidile?).

Je peux aller tranquille sur le forum maintenant?
orange
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 38
Inscription: Dimanche 6 Déc 2009, 15:56
Localisation: d'ailleurs

Suivante

Retourner vers Bistrot et autres discussions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron