Concernant la désinscription/réinscription scolaire ?

Certains Directeurs d'établissement scolaire ne respectent pas la circulaire en vigueur (de l'Education Nationale) relative au droit de surveillance de l'éducation, échangez ici vos expériences et vos conseils (visible par tous - post réservé aux enregistrés)

Concernant la désinscription/réinscription scolaire ?

Message non lude p_leo_max » Dimanche 30 Nov 2008, 14:58

La mère de ma fille, m'a fait part de son intention de déménager à la fin de l'année académique...pour allé a près de 600Km, soit...c'est un autre sujet...

Mais, n'a t'elle pas besoin de mon autorisation pour la réinscription scolaire dans un nouvel établissement scolaire ?

Merci pour vos avis éclairé.

Cordialement.

[p_leo_max]
p_leo_max
Posteur arrivant
 
Messages: 9
Inscription: Vendredi 18 Juil 2008, 22:57
Localisation: Clermont-Ferrand

Message non lude dauphins » Dimanche 30 Nov 2008, 15:03

si tu as l'autorité parentale tu peux topposer à la radiation scolaire dans letb ou ton enfant est !

tu trouveras ce quil te faut ici http://www.jafland.info/
dauphins
 

Message non lude dan69 » Lundi 1 Déc 2008, 0:48

fait le vite car tu pourras peut etre recuperer la garde !
dan69
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 1510
Inscription: Lundi 14 Avr 2008, 11:16
Localisation: dtc

Message non lude p_leo_max » Lundi 1 Déc 2008, 14:33

Au mois d'aout 2008, j'avais déjà envoyé le courrier à l'établissement scolaire : "Droits des parents séparés envers l'école; lettre type à envoyer pour leur rappeler que vous existez..."

Donc je fait un "LRAR" en prévision de ... juste sur des présomptions ?

Genre :
Père de nom de l'enfant, je m'oppose a la radiation de mon enfant de votre établissement scolaire...etc...

Je fait cette démarche, dans le but d'empêcher la mère de déscolarisé, notre enfant, pour évité un "éloignement volontaire" de la mère...
Ne pourrait-elle pas elle aussi, si elle le souhaite, dans le cas ou, j'en obtiendrais la garde, m'empêcher, la déscolarisation de notre enfant...car je n'habite pas dans la même ville ou elle est scolarisé... Quoi que, rien ne m'empêche de déménager et d'habiter dans le village où est scolarisé notre enfant...

Dans "Jafland", j'ai lu des trucs fort intéressant sur le sujet...EGV...et déscolarisation. Je vais approfondir le sujet.

Merci Cordialement
[p_leo_max]
p_leo_max
Posteur arrivant
 
Messages: 9
Inscription: Vendredi 18 Juil 2008, 22:57
Localisation: Clermont-Ferrand

Re: Concernant la désinscription/réinscription scolaire ?

Message non lude razmo » Lundi 1 Déc 2008, 14:44

p_leo_max a écrit:Mais, n'a t'elle pas besoin de mon autorisation pour la réinscription scolaire dans un nouvel établissement scolaire ?


Non.

Tu dois sans doute être un père week-end, donc tu n'es pas considéré comme un vrai parent, et ton autorisation, le parent gardien peut s'assoir dessus sans aucun problème.

Sinon, le reste à été dit en t'invitant à faire un tour sur jafland et en t'opposant à la certification de radiation de ton enfant.

Cela va [em.......er] ton ex et elle devra passer par une JAF pour le changement d'établissement.

Au lieu que cela soit la mère seule qui décide du nouvel établissement scolaire de ton enfant, ce sera la mère + la jAF.....
La SEULE façon de lutter contre une tyrannie, surtout celle de ces connasses de JAF, c'est qu'elle ne trouve PERSONNE pour l'accepter.
Père = sodomite.
razmo
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 659
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007, 9:37
Localisation: Paris

Message non lude p_leo_max » Lundi 1 Déc 2008, 15:24

A la demande de la mère, nous repassons devant le JAF locale...pour confirmé les droits de visites/gardes et revalorisation de la PA

On c'était déjà séparé, il y a quelques années...on c'est re-séparé, il n'y a que quelques mois...

La greffière de l'époque, quand je l'ai appelé, m'a dit, que lorsque l'on reprenait la vie commune, cela annulait la décision du JAF...mais mon avocat me dit, qu'il vaut mieux, en cas de désaccord, reprendre les termes de ce jugements...

Donc, la mère de notre enfant, a ressaisit le JAF, nous repassons dans quelques jours...

Que me conseillez-vous ?

Parlé de son intention de faire une EVG, maintenant ou d'attendre ?
Je fait le courrier pour m'opposer a la déscolarisation après notre passage au JAF ?

J'ai un peu l'intention de voir la tournure, que va prendre le JAF...avant d'entamer une procédure.

Merci beaucoup pour vos avis éclairé...

[p_leo_max]
p_leo_max
Posteur arrivant
 
Messages: 9
Inscription: Vendredi 18 Juil 2008, 22:57
Localisation: Clermont-Ferrand

Message non lude Joë » Lundi 1 Déc 2008, 15:42

sans hésitation : oppose toi de suite a la radiation et inscription en l'attente de jugement JAF
n'oublie surtout pas de le dire au JFAF car ca change beaucoup de chose comme le partage des frais ( un qui le prend , l'autre qui le raméne ), ou PA baisser car tu supporte seul les voyages
mais aussi le remplacements des week end que tu n'auras plus par la totalité des vacances en dehors de noel et l'été qui reste partagées
Joë
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 576
Inscription: Mercredi 2 Nov 2005, 0:38
Localisation: en croisade pour le pays de l'égalité parental

Message non lude p_leo_max » Lundi 1 Déc 2008, 15:58

Altéa/Joë a écrit:sans hésitation : oppose toi de suite a la radiation et inscription en l'attente de jugement JAF
n'oublie surtout pas de le dire au JFAF car ca change beaucoup de chose comme le partage des frais ( un qui le prend , l'autre qui le raméne ), ou PA baisser car tu supporte seul les voyages
mais aussi le remplacements des week end que tu n'auras plus par la totalité des vacances en dehors de noel et l'été qui reste partagées


Mais là, tout de suite, je n'ai que des présomptions ?
Elle ne ma fait par que verbalement de ses intentions...
Si je dit au JAF, dans quelques jours, que la mère de notre enfant prévoit de se barrer d'ici juin 2009...ne risque-t'il pas de me rire au nez ? Et de me considérer comme quelqu'un de procédurier ?

Celà ne m'empêche nullement d'envoyer un courrier à l'établissement scolaire, mon opposition à la déscolarisation de notre enfant.

Mais, en faire part, de suite au JAF, je sais pas trop si c'est judicieux..ou alors comment présenter la chose, pour faire comprendre que c'est dans l'intérêt de notre enfant...

[p_leo_max]
p_leo_max
Posteur arrivant
 
Messages: 9
Inscription: Vendredi 18 Juil 2008, 22:57
Localisation: Clermont-Ferrand

Message non lude Joë » Lundi 1 Déc 2008, 16:11

le dire calmement!
mr le juge , tel jour a telle heure , XY m'a informé de son prochain départ pour .........qui est a xx klms! Afin de prevoir cet éloignement maintenant et nous éviter de revenir en audience ce qui serait préjudiciable a tous et afin de ne pas subir une rupture de relations entre mon enfant et moi, je demande blabla bla....

tu n'attaques pas madame!
tu es resté zen!
et tu parrais responsable en en parlant de suite afin de ne pas ré attaquer et préserver les relations avec la mére et ton enfant

si tu ne dis rien tu va te faire avoir
tu risque de ne pas voir ton enfant un moment
et tu sera le procédurier qui attaque encore une fois la pauvre madame
Joë
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 576
Inscription: Mercredi 2 Nov 2005, 0:38
Localisation: en croisade pour le pays de l'égalité parental

Message non lude p_leo_max » Mardi 2 Déc 2008, 19:43

Voici la lettre que j'ai rédigé :
Madame la directrice,
Je me permets de m'adresser à vous, en qualité de père et titulaire de l'autorité parentale sur l'enfant : .... né le .. juillet 200. à ....

Par ailleurs, je vous informe formellement également qu'aucune décision concernant mon enfant ne devra être prise sans mon consentement expresse, y compris la déscolarisation, et ce quoi qu'en dise Mme "X". Cette demande vise expressément à vous informer qu'il n'y a entre Mme "X" et moi même, aucun accord ni présomption d'accord relative aux actes usuels de l'autorité parentale (art. 372-2 C. Civ). Je déplore cette situation, mais les projets, dont m'a fait part Mme "X", m'amène à vous apporter cette précision.

Sans trop rentrer dans des considérations personnelles. Je fait cette démarche, dans le but d'empêcher la déscolarisation de notre enfant, afin évité un "éloignement géographique volontaire" que Mme "X" projette.

Je me dois de vous rappelez que, bien que séparé, je dispose de l'autorité parentale au même titre que Mme "X", ce qui me confère des droits et devoirs envers mon enfant.

Je me tiens à votre entière disposition pour toutes questions ou précisions que vous voudriez que j'apporte en complément de ce courrier.

Veuillez agréer, Madame la Directrice, l'expression de ma considération distinguée.


Vous en pensez quoi ?
p_leo_max
Posteur arrivant
 
Messages: 9
Inscription: Vendredi 18 Juil 2008, 22:57
Localisation: Clermont-Ferrand


Retourner vers Non-respect du droit de surveillance de l'éducation (EN)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron