PROP visant à modifier le droit de visite des grands-parents

Parce que les Grands-Parents sont aussi des Papas et des Mamans, ils ont également des droits et des devoirs, posez ici vos questions relatives à ce sujet... (visible par tous - post réservé aux enregistrés et aux enfant de préférence)

PROP visant à modifier le droit de visite des grands-parents

Message non lude Animateur SOS PAPA » Dimanche 18 Déc 2005, 11:49

Pour Information

Proposition de loi permettant aux ascendants de demander un droit de visite sans nécessairement passer par une demande de l'enfant ( intéressant si l'enfant est victime de SAP )
Cette proposition tend à reconnaître les besoins des ascendants et pas uniquement ceux "supposés" des enfants.
Met donc les enfants à l'abri de manipulations destinées à lui faire dire ce que l'on veut qu'il dise ou qu'il ne dise pas.


Pour mémoire le texte actuellement en vigueur est :
"L'enfant a le droit d'entretenir des relations personnelles avec ses ascendants. Seuls des motifs graves peuvent faire obstacle à ce droit.
Si tel est l'intérêt de l'enfant, le juge aux affaires familiales fixe les modalités des relations entre l'enfant et un tiers, parent ou non."


J'ai mis en gras les modifications par rapport au texte actuel (oui, c'est très subtil )

N° 2479
ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE
Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 13 juillet 2005.

PROPOSITION DE LOI visant à modifier le droit de visite des grands-parents
,

PRÉSENTÉE
par Mme Geneviève LEVY, MM. Jean-Claude ABRIOUX, René ANDRÉ, Jean AUCLAIR, Mme Martine AURILLAC, MM. Jacques-Alain BÉNISTI, Jean-Louis BERNARD, Marc BERNIER, Jérôme BIGNON, Jean-Marie BINETRUY, Etienne BLANC, Roland BLUM, Roger BOULLONNOIS, Bruno BOURG-BROC, Loïc BOUVARD, Mme Françoise BRANGET, M. Philippe BRIAND, Mme Maryvonne BRIOT, MM. Bernard BROCHAND, Yves BUR, François CALVET, Pierre CARDO, Richard CAZENAVE, Roland CHASSAIN, Philippe COCHET, Mme Geneviève COLOT, MM. Jean-Michel COUVE, Charles COVA, Olivier DASSAULT, Jean-Pierre DECOOL, Bernard DEFLESSELLES, Lucien DEGAUCHY, Patrick DELNATTE, Léonce DEPREZ, Michel DIEFENBACHER, Dominique DORD, Philippe DUBOURG, Yannick FAVENNEC, Philippe FENEUIL, Jean-Michel FERRAND, Daniel FIDELIN, André FLAJOLET, Marc FRANCINA, Mme Arlette FRANCO, MM. Daniel GARD, Claude GATIGNOL, Guy GEOFFROY, Georges GINESTA, Jean-Pierre GIRAN, Claude GOASGUEN, François-Michel GONNOT, François GROSDIDIER, Mme Arlette GROSSKOST, MM. Jean-Claude GUIBAL, Jean-Jacques GUILLET, Joël HART, Pierre HÉRIAUD, Mme Henriette HOUDOUIN, MM. Jean-Yves HUGON, Christian JEANJEAN, Didier JULIA, Aimé KERGUERIS, Jacques KOSSOWSKI, Edouard LANDRAIN, Pierre LASBORDES, Marc LE FUR, Jean-Pierre LE RIDANT, Michel LEJEUNE, Lionnel LUCA, Richard MALLIÉ, Thierry MARIANI, Hervé MARITON, Philippe-Armand MARTIN, Mme Henriette MARTINEZ, MM. Pascal MÉNAGE, Christian MÉNARD, Pierre MICAUX, Mme Nadine MORANO, MM. Georges MOTHRON, Etienne MOURRUT, Jean-Pierre NICOLAS, Jean-Marc NUDANT, Mmes Bernadette PAÏX, Valérie PECRESSE, M. Michel PIRON, Mme Bérengère POLETTI, MM. Axel PONIATOWSKI, Bernard POUSSET, Daniel PRÉVOST, Didier QUENTIN, Michel RAISON, Eric RAOULT, Frédéric REISS, Jacques REMILLER, Dominique RICHARD, Serge ROQUES, Jean-Marc ROUBAUD, Francis SAINT-LÉGER, Michel SORDI, Daniel SPAGNOU, Mme Hélène TANGUY, MM. Jean-Charles TAUGOURDEAU, Guy TEISSIER, Mme Irène THARIN, M. Jean UEBERSCHLAG, Mme Liliane VAGINAY, MM. Christian VANNESTE, Jean-Sébastien VIALATTE, Philippe VITEL, Michel VOISIN, Gérard WEBER, Alfred ALMONT, Jean-Claude BEAULIEU, Jean-Michel BERTRAND, Gabriel BIANCHERI, Mmes Chantal BOURRAGUÉ, Christine BOUTIN, M. Michel BOUVARD, Mmes Josiane BOYCE, Chantal BRUNEL, MM. Jérôme CHARTIER, Jean-François CHOSSY, Jean-Louis CHRIST, Louis COSYNS, Edouard COURTIAL, Jean-Claude DECAGNY, Richard DELL'AGNOLA, Pierre-Louis FAGNIEZ, Jean-Paul GARRAUD, Alain GEST, Jean-Marie GEVEAUX, Bruno GILLES, Charles-Ange GINESY, Maurice GIRO, Jean-Pierre GRAND, Louis GUÉDON, Laurent HÉNART, Michel HERBILLON, Marc JOULAUD, Mmes Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Marguerite LAMOUR, M. Robert LAMY, Mme Brigitte LE BRETHON, MM. Jacques LE NAY, Jean-Marc LEFRANC, Pierre LELLOUCHE, Jean-Louis LÉONARD, Céleste LETT, Daniel MACH, Alain MARLEIX, Alain MARSAUD, Jean MARSAUDON, Gérard MENUEL, Alain MERLY, Denis MERVILLE, Gilbert MEYER, Mmes Marie-Anne MONTCHAMP, Béatrice PAVY, MM. Bernard PERRUT, Etienne PINTE, Mme Josette PONS, MM. Daniel POULOU, Jean-Luc REITZER, André SCHNEIDER, Léon VACHET, François-Xavier VILLAIN, Gérard VOISIN, Michel HEINRICH, Jean GRENET, Max ROUSTAN, Yves SIMON, Nicolas DUPONT-AIGNAN, Jean-Claude MATHIS, Mme Pascale GRUNY, MM. Hervé de CHARETTE, Dino CINIERI, Michel ROUMEGOUX, Dominique TIAN, Jean-Claude THOMAS, Christian KERT, Mme Juliana RIMANE, MM. Robert LECOU, Georges COLOMBIER, Jean LEMIÈRE, Victor BRIAL, Jean-Marie SERMIER, Claude BIRRAUX, Alain MOYNE-BRESSAND, Pierre MEHAIGNERIE, Martial SADDIER, Laurent WAUQUIEZ, Patrick BEAUDOUIN, Jean-Marie MORISSET et Jean TIBERI.

Députés.


EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

La présente proposition de loi vise à réformer le droit de visite des grands-parents.

En l'état actuel du droit, « l'enfant a le droit d'entretenir des relations personnelles avec ses ascendants » en application de l'article 371-4 du code civil. Cette disposition place l'enfant au cœur du système alors même que le droit français ne reconnaît à un mineur aucune capacité à agir en justice.

De plus en plus, les grands-parents ont un rôle à jouer dans notre société.

D'un point de vue pédagogique, les ascendants sont très importants : de plus en plus jeunes, les grands-parents ont du temps libre et peuvent s'investir dans l'éducation des enfants de manière très active.

D'un point de vue sociologique, le nombre croissant des personnes de plus de 60 ans en bonne santé, dépourvues d'obligation doit être pris en compte. Les grands-parents, de plus en plus nombreux, sont en mesure de s'occuper de leurs petits-enfants.

Enfin, renforcer les liens entre les petits-enfants et les grands-parents, c'est favoriser certaines transmissions de patrimoines qui, aujourd'hui, sont parfois indispensables pour démarrer dans la vie active.

Tels sont les motifs pour lesquels il vous est demandé de bien vouloir
adopter les dispositions qui suivent.

PROPOSITION DE LOI

Article unique

L'article 371-4 du code civil est ainsi rédigé :

« L'enfant a le droit d'entretenir des relations personnelles avec ses ascendants et réciproquement. Seuls des motifs graves peuvent faire obstacle à ce droit.

« S'il est besoin, le juge aux affaires familiales fixe les modalités des relations entre l'enfant et un tiers, parent ou non, en considération de l'intérêt de l'enfant. »


Composé et imprimé pour l'Assemblée nationale par JOUVE

11, bd de Sébastopol, 75001 PARIS
Alain CAZENAVE
Président à la retraite de SOS PAPA
Animateur SOS PAPA
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 609
Inscription: Mardi 1 Mar 2005, 19:58
Localisation: 84 bd Garibaldi 75015 PARIS

Fil de discussion rubrique "ACTUALITES"

Message non lude Notre Papa » Mardi 5 Sep 2006, 11:05

Il existe un fil de discussion à propos de cette proposition de loi de Madame Pécresse.

Rubrique : "actualités"
Titre : Proposition de Mme PECRESSE - DVH Grands-Parents

Pour accéder à ce fil : cliquer ici
Notre Papa
 


Retourner vers Questions à propos des Grands-Parents

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron