je veut bien payé mais pas pour entretenir madame

Vaste sujet de discussion et de questionnement, voici le lieu idéal pour poser vos questions et puiser des réponses

Message non lude orange » Mercredi 23 Juin 2010, 7:10

C'est ta façon pour m'obliger à te répondre?
Tu inventes un personnage pour me faire réagir?

Où ai je écrit que je revendiquais la famille monoparentale comme unique modèle?

Où ai je sapé le moral de tes troupes?

et c'est vrai, ici, je ne débats pas. Rien ne m'y oblige. Je m'informe simplement.

Revois la définition de fasciste, c'est un peu navrant comme argument.

Quant à la naïveté innocente, je te crois bien mal placé pour critiquer.
orange
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 38
Inscription: Dimanche 6 Déc 2009, 15:56
Localisation: d'ailleurs

Message non lude martin rotsey » Mercredi 23 Juin 2010, 22:32

Oups, je suis confus, Cerise :oops:

Quelle méprise !

Ne m'en veux pas, tu n'étais pas du tout visée par ce message.

En fait, je pensais m'adresser à Mûre (je suis sot, j'espère être pardonné, je ne suis qu'un homme).

Mais si tu le permets, je répondrais à Mûre en utilisant tes questions (merci, je sais que tu es conciliante) :

C'est ta façon pour m'obliger à te répondre?

Chacun est libre de ses choix et on a toujours le choix.
Capacité manipulatrice à se placer en victime, alors même que l'on agresse.

Où ai je écrit que je revendiquais la famille monoparentale comme unique modèle?

Je cite (Mûre bien sûr)
ce qu'elles demandent en général, c'est une participation égalitaire des taches ménagères et de l'éducation des enfants lorsqu'elles vivent en couple. Ce qui encore aujourd'hui, majoritairement n'existe pas.
très intéressant, que le père soit plus investit par la famille quand il vit en couple. Ce n'est pas le cas ? où ? une généralité ? basée sur quoi ?
Et là ou le mal aux différents visages se laisse démasquer "lorsqu'elles vivent en couple."
Ok, déficit de l'image du père dû à un manque affectif qui crée un conflit permanent avec l'homme quel qu'il soit et besoin de perpétuer ce schéma qui est le seul mode de vie normal connu par le sujet atteint -->
Le père n'existe pas en dehors du couple parental, au sens large, l'homme n'existe que comme accessoire.

Où ai je sapé le moral de tes troupes?

Sur ce forum, sur ce fil.

c'est sure, avec 90 euros, elle va mener une sacré vie...

Ton rabaissant, jugement critique avant même de connaitre l'histoire, la personne.
Attirée par le mot "euros", la mouche à vinaigre !

sur d'autres également.
Et l'enfant, il doit aimer ce parent quand?
dés la naissance?
quand le parent a decidé que ça y est, il est temps de s'aimer??
Euh, c'est quoi l'amour???
euh, c'est où l'interet de l'enfant???


Toujours le mode interrogatif accusateur.

lesquelles féministes ? comme si il existait un seul courant. mais bon...

De quelles féministes parles tu ? non : Toujours le mode interrogatif accusateur.

Vous remarquerez également les 3 petits points (voir par ailleurs)

L'expression "tes troupes" est tout aussi révélateur. Il y a 2 camps à l'évocation du mot "père" et ce n'est donc pas le camp (les pères) de Mûre. Il y a notion du conflit, combat (troupes, çà rappelle la guerre).

et c'est vrai, ici, je ne débats pas. Rien ne m'y oblige. Je m'informe simplement.

Bizarre. J'ai relu les messages de mûre et je n'y ai lu que remarques agressive, recherche de conflit, animosité, recherche de culpabilité de l'autre dans l'échange. Bizarre comme façon de s'informer.

Revois la définition de fasciste, c'est un peu navrant comme argument.

Autant pour moi : fasciste, castratrice, dangereuse et lâche.
Tu as bien fait de me faire remarquer avec toute la courtoisie qui est tienne mon manque de précisions.

Quant à la naïveté innocente, je te crois bien mal placé pour critiquer.

J'ai été innocent. Je ne le suis plus. Je reste néanmoins sur mes gardes. Certaines personnes sont extrêmement dangereuses et leurs mots deviennent les pires armes quand elles sont utilisées systématiquement pour détruire l'autre par le patient qui réussit à exister pour lui même en faisant souffrir l'autre et ainsi se décharger de sa propre angoisse et de ses propres maux.

Bien évidemment, j'ai utilisé les questions de Cerise pour répondre à Mûre.
Donc, Cerise, ne prends pas çà pour toi.
Il est parfois plus facile de dialoguer avec le personnage en vitrine qu'avec la vraie personne qui, cachée dans son arrière boutique y est indélogeable.
martin rotsey
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 630
Inscription: Mercredi 28 Oct 2009, 22:42
Localisation: yonne

Message non lude dan69 » Jeudi 24 Juin 2010, 12:56

tu sais , le net est peuplé par queques folles dangereuses qui pensent que les enfants sont leur chose , leur précieux et que nous , nous sommes génants
dan69
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 1510
Inscription: Lundi 14 Avr 2008, 11:16
Localisation: dtc

Message non lude Joë » Jeudi 24 Juin 2010, 14:03

non non DAN pas d'accord!génants que 29 jour par mois, le trentiém s'agit de te reveiller pour signer ton chéque :lol: et là ca géne plus :lol:
Joë
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 576
Inscription: Mercredi 2 Nov 2005, 0:38
Localisation: en croisade pour le pays de l'égalité parental

Message non lude orange » Jeudi 24 Juin 2010, 22:38

tout ça pour moi.

J'aime les fruits. Un pseudo permet de se cacher, alors pourquoi ne pas, en plus le changer. Il n'y a rien d'offensant, puisque tout le monde sait que framboise, mure et cerise sont la même personne.

Je remets ici les phrases creuses de ton discours :

Capacité manipulatrice à se placer en victime, alors même que l'on agresse.
le mal aux différents visages se laisse démasquer
recherche de culpabilité de l'autre dans l'échange
fasciste, castratrice, dangereuse et lâche
Certaines personnes sont extrêmement dangereuses et leurs mots deviennent les pires armes quand elles sont utilisées systématiquement pour détruire l'autre par le patient qui réussit à exister pour lui même en faisant souffrir l'autre et ainsi se décharger de sa propre angoisse et de ses propres maux.

Ma préférée :
déficit de l'image du père dû à un manque affectif qui crée un conflit permanent avec l'homme quel qu'il soit et besoin de perpétuer ce schéma qui est le seul mode de vie normal connu par le sujet atteint -->
Le père n'existe pas en dehors du couple parental, au sens large, l'homme n'existe que comme accessoire.


dis tu les trouves où tes phrases? STP, Je veux les mêmes.
orange
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 38
Inscription: Dimanche 6 Déc 2009, 15:56
Localisation: d'ailleurs

Message non lude dan69 » Vendredi 25 Juin 2010, 8:57

tiens , quelle drôle d'idée de se cacher derriere plusieurs pseudo , qui plus est , fruitiers : c'est pathologique , non ? trouble de la personnalité ?
dan69
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 1510
Inscription: Lundi 14 Avr 2008, 11:16
Localisation: dtc

Message non lude martin rotsey » Vendredi 25 Juin 2010, 18:41

Le 30 décembre 2009
framboise , menbre de sos les mamans .......
ah bon, et depuis quand s'il te plait??
ca aussi, ça m'interesse, tiens.


Le 24 juin 2010
J'aime les fruits. Un pseudo permet de se cacher, alors pourquoi ne pas, en plus le changer. Il n'y a rien d'offensant, puisque tout le monde sait que framboise, mure et cerise sont la même personne.


Discours contradictoire qui ne gêne en rien le sujet concerné. Tout et l'inverse, c'est la même chose. Le discours en lui-même n'est pas basé sur une réalité, mais en fonction de l'interlocuteur et de la tournure des évènements.




Mesdames, Messieurs, qui vous retrouvez sur ce forum, vous êtes pour la plupart (mis à part certaines personnes qui poussent le vice jusqu'à torturer les gens dans leur tombe) meurtris par une séparation d'avec vos enfants, pour ceux comme restonszen, dan, razmo et j'en passe, vous avez passé ce cap, mais par altruisme, continuez à défendre les valeurs de la famille et à soutenir la détresse de parents et d'enfants isolés de leurs droits les plus légitimes.

Je lis souvent des situations où le papa (bah oui, c'est souvent çà, désolé) se demande comment la mère de ses enfants peut avoir un comportement si lointain de la raison. Qu'elle a pété un câble, c'est pas possible, elle se contredit, elle va bien se rendre compte....
Ainsi de suite.

Et bien, vous avez tort !

Pourquoi demander à une personne de revenir à la raison, vous lui demandez de revenir à votre raison.
La sienne est intacte, elle est simplement différente. Elle est basée sur un discours vindicatif mais qui interpelle, avec un aplomb terrible. Peu importe le contenu, c'est l'impact qui crée l'impulsion.

Nous sommes tous manipulateurs à un moment ou à un autre.
Seulement, pour certaines personnes, c'est le seul mode de fonctionnement connu.

La présence de Cerise sur ce forum est une aubaine. Elle fait la démonstration d'un fléau - j'admets qu'elle puisse le faire pour avertir les gens du danger de cette pathologie, et si c'est le cas, l'en remercie - qui bouffe nos familles par l'intérieur, depuis plusieurs décennie et en s'amplifiant.

Peut-être y reconnaitrez-vous quelqu'un de votre entourage, voici quelques indices :

- incapacité à ressentir toute forme d'empathie
- incapacité à se remettre en question
- lien exclusif et fusionnel avec ses enfants proche de la propriété
- déficit narcissique lié à une carence affective post-traumatique subie dans la petite enfance
- personnalités diverses et variées (de la même personne) s'adaptant à l'interlocuteur et à la situation.
- rapport constant de domination envers autrui
- capacité à diviser pour imposer ses dogmes
- aucun scrupule à utiliser le mensonge et la calomnie
- nombreux décès par suicide dans la famille et l'entourage proche


Quel rapport avec le post initial me direz-vous.
Et bien, et malgré tout le respect que je vous dois (et il est sincère) Grossefatigue (cf : votre intervention sur le post "divagations diverses"), ceci est en rapport avec tous les posts de ce forum et avec l'éclatement actuel de milliers de familles dans ce pays.
Ce sont ces personnes qui révèlent une pathologie limite difficilement décelable sans prévention des risques qui y sont liés sur leur entourage et cette pathologie se transmet de génération en génération (mère/enfant).
C'est la base, malheureusement de beaucoup de problèmes rencontrés au niveau familial et il faut en parler, ne pas fermer les yeux et se dire, c'est pas grave.
Si la communication sur cette forme de maladie mentale (ce n'est officiellement pas reconnu comme tel - d'ailleurs, en droit familial, les violences morales n'existent pas dans la sphère privée) s'était développée en temps et en heure, ce site n'aurait, aujourd'hui, peut-être aucune raison d'être.

Le mensonge est humain, la mauvaise foi également.

Alors, c'est entrer dans le jeu de ces personnes qui n'ont jamais été confrontées à des limites, autres que celle d'être objet de leur mère et qui reproduisent le schéma sur leurs enfants, que de déporter le débat sur la résidence alternée.

Nous devrions débattre sur les valeurs, les limites et le respect de l'être humain (puisse t'il être un homme).

Tout ce que nous devons transmettre à nos enfants et que ces personnes n'ont pu recevoir. Nous empêchent aujourd'hui d'en faire autrement.
martin rotsey
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 630
Inscription: Mercredi 28 Oct 2009, 22:42
Localisation: yonne

Message non lude orange » Samedi 26 Juin 2010, 0:52

discours creux,
sous couvert de grands mots
qui donnent l'impression que l'interlocuteur est cultivé.
voir même un grand psy qui comprend toute l'évolution des familles dans le monde et à travers l'histoire.
Qu'est ce qu'il est fort, le gars.

Parler pour dire quoi au fait???

en deux mots, ton baratin veut dire quoi?
orange
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 38
Inscription: Dimanche 6 Déc 2009, 15:56
Localisation: d'ailleurs

Message non lude martin rotsey » Samedi 26 Juin 2010, 10:14

Merci pour cette nouvelle démonstration Cerise
martin rotsey
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 630
Inscription: Mercredi 28 Oct 2009, 22:42
Localisation: yonne

Message non lude martin rotsey » Samedi 26 Juin 2010, 11:38

Warfare,

pour en revenir à ta demande initiale, si tu retrouves dans l'argumentation de Cerise des ressemblances avec ton ex, alors 90 €, c'est le prix à payer pour ta tranquillité et celle de tes enfants, sinon, tu peux saisir le jaf après avoir fait les calculs appropriés pour savoir si cette pa n'est pas réellement justifiée.
martin rotsey
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 630
Inscription: Mercredi 28 Oct 2009, 22:42
Localisation: yonne

Précédente

Retourner vers Questions sur la pension alimentaire (PA)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron