La mort du petit David : Après les aveux d'Aline Lelièvre

Nos archives des sujets d'actualité (lecture seule)

La mort du petit David : Après les aveux d'Aline Lelièvre

Message non lude Animateur SOS PAPA » Dimanche 5 Nov 2006, 10:41

La mort du petit David, à Redon : Après les aveux d'Aline Lelièvre

Bien entendu, nous nous garderons de juger cette mère.

Mais cette affaire après quantité d'autres du même style et quelques "congélations" ( il semblerait même que les mort prématurée du nourrisson puisse cacher ce type de drame plus souvent qu'on le croit ) replace bien le problème de la parentalité.

Ce mythe de la femme, mère sacralisée avant tout, à qui il faut impérativement confier l'enfant, "surtout en bas âge" montre toute son imbécilité.

Non, la parentalité est bien plus compliquée que cela, non l'intérêt de l'enfant est bien plus compliqué que "l'enfant à sa maman à tout prix".

Les débuts de cette terrible enquête semble indiquer que les raisons de ce drame seraient la solitude de cette mère, totalement dépassée par la charge considérable d'élever un enfant seul.

Et oui, c'est bien là le problème : un enfant jeune, un bébé, représente une charge considérable, "cannibalise" pratiquement 100% du temps. Dans le passé on s'en rendait moins compte car la famille fonctionnait en "clan" dans un même foyer : le père, la mère, souvent les grand parents, parfois des oncles ou tantes pas encore mariés. Et tout ce petit monde participait à l'éducation des enfants dès la naissance.

Aujourd'hui la situation est bien différente. Les foyers sont réduits à leur plus simple expression. Bien souvent pour des problèmes de marcher du travail les couples parentaux se sont éloignés de leurs familles repectives : trop loin donc pour obtenir de l'aide.

Mais dans le cas de d'Aline Lelièvre, on dit qu'elle vivait en situation de monoparentalité. Que veut-on dire exactement ? L'enfant victime a bien un père non ? Ou est ce père ?

Si ce père a fuit ses responsabilités, si ce père a disparu laissant Aline seule devant cette tache "commune", il porte une coresponsabilité terrible. Il doit aujourd'hui se sentir bien coupable.

Mais si c'est la société qui a exclu ce père de son enfant en autorisant un éloignement géographique, en ne lui accordant pas de résidence alternée au prétexte parfaitement stupide d'une prétendu figure d'attachement à la mère, au prétexte que le fait de voir ses deux parents allait le traumatiser, et bien dans ce cas c'est très clairement la société qui est responsable de ce drame.

A SOS PAPA nous ne cesserons de le répéter : Un enfant a un besoin VITAL de ses deux parents, que l'enfant soit bébé (charge considérable) ou ado (besoin d'une autorité forte).

Il faut IMPERATIVEMENT généraliser la Résidence Alternée MEME EN CAS DE BEBE.

Cela ne signifie pas un partage 50/50 du temps bien entendu et encore moins une semaine / une semaine. Le cycle de temps doit s'adapter progressivement en fonction de l'évolution de l'enfant et de ses besoins.

Mais le père DOIT prendre une part très importante de cette charge que représente un tout petit enfant. Un enfant se fait à deux, les deux doivent donc participer à son éducation, ses soins dès la naissance.

Cette terrible affaire montre bien à quel point certains propos du type "pas de résidence alternée avant 6 ans" sont particulièrement imbéciles. Tant qu'il y a une charge considérable ( biberon toutes les 3 heures, changes, couches, impossible de laisser un bébé seul etc ) on laisserait la mère seule se débrouiller puis dès que l'enfant irait à l'école primaire toute la journée, là seulement on introduirait le père, 6 ans plus tard.

NON ! ! ! Arrêtons cette polémique indigne. Tout le monde sait que les "anti-résidence alternée" ne sont pas motivés par l'intérêt de l'enfant mais se contentent de défendre maladivement une forme de "possession-privilège exclusive" qu'elles pensent avoir gagnée de par leur grossesse.

OUI ! ! Les pères DOIVENT participer dès la naissance, et de façon la plus égalitaire possible à la charge et les responsabilité que représente l'enfant qu'ils ont conjointement voulu et décidé en commun de faire. 

Et le seul moyen, c'est bien la résidence alternée.
Dans l'intérêt de l'enfant
Et pour à l'avenir éviter tous ces drames
Alain CAZENAVE
Président à la retraite de SOS PAPA
Animateur SOS PAPA
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 609
Inscription: Mardi 1 Mar 2005, 19:58
Localisation: 84 bd Garibaldi 75015 PARIS

Message non lude interim » Dimanche 5 Nov 2006, 14:03

Ce drame, c'est une illustration plus large de la démission de l'Etat dans le domaine du soutien à ces familles et parents isolés, dans l'aide à ces enfants.

Cette jeune femme a 19 ans, elle est tombée enceinte à 17 ans. On peut y lire une situation précaire et difficile, l'absence aussi d'alternative alors que l'enfant serait tombé malade et que la nourrice aurait démissionné.


Il me parait ici important de rappeller que le dénuement n'est pas un motif d'intervention sociale:

Cependant, il est bon de rappeler que si l’article 8 paragraphe 2 permet des ingérences étatiques de façon large, le placement d’enfant doit répondre à des motifs impérieux, il ne peut être appliqué pour la circonstance selon laquelle la famille de l’enfant est dans le dénuement. La pauvreté est facteur de vulnérabilité et les pressions sur les parents pour s’en remettre aux services sociaux pour aboutir à une séparation de la famille sont des pratiques contraires au droit proclamé.

http://www.travail-social.com/oasismag/ ... rticle=236


L'isolement d'un parent ne devrait à mon sens pas être un motif d'intervention sociale non plus, surtout s'il apparaissait que l'Etat a une part de responsabilité dans cet isolement et l'absence de structures ou de solutions y paliant.

Mais suite à ce drame, il pourrait rapidement y avoir pressions sur certains parents afin d'aboutir à la séparation de la famille. Les partisants réclamant l'exclusivité d'un parent auprès d'un enfant représenteraient alors un danger pour ce dernier.

Evidemment, c'est un discours qui sera inaudible pour certains professionnels et partis.


PRESIDENT SOS PAPA a écrit:Tout le monde sait que les "anti-résidence alternée" ne sont pas motivés par l'intérêt de l'enfant mais se contentent de défendre maladivement une forme de "possession-privilège exclusive" qu'elles pensent avoir gagnée de par leur grossesse.


Il y a des ouvrages qui renforcent ces croyances, lire par exemple "L'éloge des mères", de Edwige Antier. Car autant les pères ne sont pas tous coupables d'être absents, certains sont écartés, déchus, certaines mères peuvent avoir été convaincues que leur place et leur rôle sont privilégiés.

Goffman, "l'arrangement des sexes" en dirait long au sujet de croyances injustifiées mais constamment renforcées.
interim
 

Message non lude musique » Dimanche 5 Nov 2006, 15:12

il me semble que les deux bébés congelés et celui brulé sont issue d une famille dites "classique".............

tellement plus simple de jeter la pierre aux meres celibataire dont je fais partie, croyez vous qu une RA soit approprié dans une situation comme la mienne, où il faut en passer par la justice pour qu un enfant soit reconnu......................?

il est clair par contre que ce "pere" disparu en suisses au sixieme mois
de grossesse devrait aussi etre jugés à ces cotés pour abandon de famille!

et cette voisine qui temoigne avec un grand sourire que la maman est venue chez elle deux jours avant en larme demandé de l aide car elle y arrivait pas..................dort elle bien?????

tout le monde se foue de la detresse humaine, et meme ici, je me rappelle de certaines reflexions à mon arrivée qui aurait peut etre un element declencheur de "petage de plomb" sur quelqu un de depressif............

des infanticides il y en a beaucoup plus que ce que l on croit, la monde ferme les yeux, et si cette fille n avait pas fait passer son acte pour un enlevement ça n aurait jamais etait mediatisé, juste un petit article dans le journal local

travaillant avec des enfants handicapés physique et mentaux, je suis confrontée à des enfants rescapés du "bébé secoué" et croyez moi ça n arrive pas qu aux maman seule....................
la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie
musique
Posteur arrivant
 
Messages: 13
Inscription: Dimanche 12 Déc 2004, 23:22
Localisation: Nancy (54)

Message non lude Harald » Dimanche 5 Nov 2006, 16:06

Et oui il y a aussi beaucoup de lacunes dans la prise en charge des pères délaissés et répudiés de leur familles par les divorceuses de plus en plus nombreuses, au surplus ils n'ont pas de prise en charge financières, au contraire les pères sont rackétés d'office...

C'est vraiment dommage, car c'est aussi cela qui peut en faire fuir certains quand ils n'ont pas choisit de faire un enfant qu'on leur impose, cf la lecture d'un livre écrit il y a déjà une vingtaine d'années par une monstrueuse matrone "maman solo" dans lequel la monstrueuse explique de A à Z comment piéger, manipuler, et exploiter le futur géniteur...

C'est du viol, le viol de la paternité, et des violeuses de paternité il y en plein les rues, plein les tribunaux,

Aujourd'hui on utilise tous des préservatifs pour ne pas attraper le sida ou autres mst à venir, alors tous et toutes pourraient aussi les utiliser tant que pas sur de fonder une famille durable,

Cette jeune fille mère a trouvé une femme procureur qui l'inculpe de meurtre, elle paiera une avocate, et sera jugée par une jugesse, puis gardée en prison par des matonnes !

Voilà notre société...

Juste pour rire, un peu d'humour, dans la chine antique la société payait grassement le médecin qui n'avait aucuns sujets malades, en revanche celui qui avait trop de sujets malades n'était plus payé !
Harald
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 78
Inscription: Lundi 1 Mar 2004, 21:40
Localisation: Cannes

Message non lude musique » Dimanche 5 Nov 2006, 16:15

ouvre les yeux sur le monde tel qu il est!

des "papas" qui desire un enfant, qui le font en toute conscience mais qui disparaissent dans la nature avant la naissance, il y en a plein les rues aussi!

toutes les femmes et tous les hommes ne sontt pas fait de la meme façon, et j espere pour toi que ca n arrivera pas à une de tes filles....................
la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie
musique
Posteur arrivant
 
Messages: 13
Inscription: Dimanche 12 Déc 2004, 23:22
Localisation: Nancy (54)

Message non lude Harald » Dimanche 5 Nov 2006, 16:21

Musique nous dit "il me semble que les deux bébés congelés et celui brulé sont issue d une famille dites "classique"............. "

Pas si classique que cela ; la mariée se marie habillée en noir ? plutôt très rarissime sous nos latitudes ! on pourrait supposer qu'il y a une pathologie lourde en amont,

Pour mener son navire à bon port, mieux vaut neutraliser qui fait des trous dans la coque, que de sans cesse colmater...

Qui a "pété" la famillie, le père, le clan, le village ? et pourquoi ?

C'est comme la couche d'ozone, il faut se bouger, et sans trop tarder
Harald
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 78
Inscription: Lundi 1 Mar 2004, 21:40
Localisation: Cannes

Message non lude Harald » Dimanche 5 Nov 2006, 16:27

Les chiffres montrent, dans nos pays, que les pères qui partent pendant la grossesse sont de moins en moins nombreux, et que les mères qui répudient le père (même et surtout pendant la grossesse, là elles n'en ont plus besoin) sont en grande recrudescence, tout simplement car elles sont sures de "gagner"

Personne ne dit que c'est ce que tu as fait, mais on est là aussi pour aider les pères répudiés
Harald
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 78
Inscription: Lundi 1 Mar 2004, 21:40
Localisation: Cannes

Message non lude musique » Dimanche 5 Nov 2006, 16:29

je reitere: j espere que ca n arrivera pas à ta fille!

parce qu apres avoir tant denigrer les meres celibataires ca la foutrait mal d en avoir une!

je pense pas que ce soit avec ce genre de reflexions que le monde va avancer!

vas y enferme nous dans des camps et fusille nous!
la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie
musique
Posteur arrivant
 
Messages: 13
Inscription: Dimanche 12 Déc 2004, 23:22
Localisation: Nancy (54)

Message non lude Harald » Dimanche 5 Nov 2006, 16:38

Je n'ai pas la prétention de posséder l'enfant, mon rôle est de l'aider à devenir autonome,

Tes menaces sont agressives comme si tu cherchais à privilégier la haine,
Harald
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 78
Inscription: Lundi 1 Mar 2004, 21:40
Localisation: Cannes

Message non lude Harald » Dimanche 5 Nov 2006, 16:55

Musique, quelle haine as tu ?

-contre les pères célibataires ?

-contre les pères enfermés dans les camps de répudiation ?

Tu interprètes à travers toi, mais tu n'es pas le centre du monde,

Quand les pères se défendent, ils ne te dénigrent pas !
Harald
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 78
Inscription: Lundi 1 Mar 2004, 21:40
Localisation: Cannes

Message non lude interim » Dimanche 5 Nov 2006, 16:59

musique a écrit:des "papas" qui desire un enfant, qui le font en toute conscience mais qui disparaissent dans la nature avant la naissance, il y en a plein les rues aussi!


ca va jusqu'au coït sans lendemain après lequel naitra un enfant. là, Edwige Antier me fait sourir quand suivra la rude et dure desillusion: "Chéri! J'attend un bébé! Nous allons avoir un enfant" C'est votre jour de gloire.
interim
 

Message non lude musique » Dimanche 5 Nov 2006, 17:05

je n ai aucune haine contre les peres celibataires et je les admire meme!

et si j ai tant envie que chaque enfant ait ses deux parents dés leur naissance c est bien pour empecher certaine maman d evincer le pere de la vie de leur enfant

mais la question est plutot, qu avez vous vous contre les meres celibatires? (et qui n o nt pas fait ce choix au depart!)
la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie
musique
Posteur arrivant
 
Messages: 13
Inscription: Dimanche 12 Déc 2004, 23:22
Localisation: Nancy (54)

Message non lude Harald » Dimanche 5 Nov 2006, 17:19

Musique, vous devez faire un transfert, je n'ai pas de haine contre les mères célibataires, et si, comme vous le menacez, une de mes filles le devenait, je serais là pour l'aider autant que j'ai toujours été là pour l'aider lorsque les "répudieuses" voulait sans cesse lui faire l'ablation du père,

Ce forum est aussi là pour faire avancer l'humanité qui s'est trouée, je le répète, comme la couche d'ozone,

Je travaille à des solutions collectives, merci de cesser de me harceler inutilement, j'ignore dorénavant vos polémiques !
Harald
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 78
Inscription: Lundi 1 Mar 2004, 21:40
Localisation: Cannes

Message non lude musique » Dimanche 5 Nov 2006, 17:25

je ne menace pas votre fille, c etait juste pour que vous puissiez voir les choses avec vos yeux de papa et apparement ca marche!

si mes propos vous ont touché j en suis desolée, mais franchement depuis deux jours je lis tellement d absurdité sur les meres celibataires que je suis certainement à fleur de peau..............

et ce ne st pas parce qu un mere celibataire commet l irreparable que nous sommes responsables de tout les maux de la terre.............
la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie
musique
Posteur arrivant
 
Messages: 13
Inscription: Dimanche 12 Déc 2004, 23:22
Localisation: Nancy (54)

Message non lude interim » Dimanche 5 Nov 2006, 17:43

musique a écrit:mais la question est plutot, qu avez vous vous contre les meres celibatires? (et qui n o nt pas fait ce choix au depart!)


pour certains partis politiques français les mères célibataires seules et dépassées représentent un très grave danger pour la France, ne regardez vous jamais la télé? le rapport "troubles de la conduite chez l'enfant et chez l'adolescent" vous n'en avez jamais entendu parler? les diverses annonces et projets de loi dans le domaine de la prévention de la délinquance, vous n'en avez pas entendu parler non plus?

je suis curieux de découvrir quelles annonces les politiciens nous feront au cours de ces prochains jours.

http://justice.cloppy.net/france2_20h_2 ... fance.mpeg

la société va-t-elle envisager de soutenir ces mères ou les taties des ASE vont-elles se lancer dans une grande campagne de ratissage et de rafle?


musique a écrit:et ce ne st pas parce qu un mere celibataire commet l irreparable que nous sommes responsables de tout les maux de la terre.............


c'est un discours étrange que tiennent le plus fréquemment des pères...
Dernière édition par interim le Dimanche 5 Nov 2006, 17:50, édité 2 fois.
interim
 

Suivante

Retourner vers Nous en avons parlé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité

cron