Le "Lâcher-prise" ou en mourrir à petit feu

Témoignez de la situation qui vous préoccupe, montrez aux yeux de tous quelles sont les pratiques et les décisions qui vont à l'encontre de l'intérêt des enfants (visible par tous - post réservé aux enregistrés, c'est gratuit)

Re: trois...

Message non lude Klassik » Jeudi 10 Déc 2009, 12:46

Manusabi a écrit:Ou tu peux rester dans ton coin a te plaindre...


Il n'a jamais été question de rester dans un coin et se plaindre. Mais de lacher-prise et construire ailleurs.
Si demain plus aucun père ne saisit les tribunaux ni alimente toutes ces structures vampiro-affectivo-financières qui les entoure et tourne les talons pour construire de vraies familles avec des enfants avec une morale saine on peut espérer que dans 20-40 ans des hommes, des femmes seront en mesure de faire poids. Ils auront des outils intellectuels pour faire face à cette armada d'humains aussi crétins et mauvais que leurs mères.

Je me suis fait voler un enfant. Je ne me ferais pas voler les suivants (par effets secondaires) en restant prisonnier d'une situation. Libre je pourrais donner.
Oui, je sacrifie un enfant de toute manière perdu dans l'espoir de pouvoir en aimer dix autres (heu... c'est une image. 3 feront l'affaire ! lol )



ps : pour ce qui est de Dieu, ce n'est pas un lot de consolation. La science m'y a amené et non la religion. Mais c'est un autre et trop long débat.
Klassik
 

Message non lude viviane » Jeudi 10 Déc 2009, 14:16

je comprends ce que vous dites ... mais réfléchissez bien :

j'ai attendu 11ans que l'enfant revienne de lui même . je n'ai jamais oublié un seul DVH , une seule minute des demi vacances chchement octroyées .j'ai pleuré apès chaque dimanche qd je voyais le portail se refermer sur lui, j'ai réglé pa rubis sur l'ongle en rognant parfois sur autre chose, j'ai vétu mon enfant,réglé ses livres , je l'ai emmené apprendre à nager, à monter à cheval , à faire du vélo ce qu'il avait oublié en ces 4 ans difficiles après mon départ de chez moi . , l'ai emmené en voyage etc tout ce qu'un père peut faire aussi , je lui ai téléphoné 5 fois par semaine, le coeur à chaque fois broyé devant ses silences , son manque de manifestations de tendresse .

Un jour l'enfant a relevé la tête et osé dire ." Je veux etre avec maman , je ne veux plus m'ennuyer avec toi, ne pas sortir , ne voir personne ".

Le père a rit pensant garder main mise .. le petit a serré les poings et sans rien dire , a écrit au juge , tout seul en grand garçon, a pris un avocat .

Le père n'a même pas oser venir à l'audience .. Le jugement a été rendu le 10 novembre . le soir même l'enfant était jeté dehors . Il m'a appellée :

"Maman vient me chercher "

Depuis 6 semaines, je vois l'enfant s'épanouir , rire, vivre , être heureux ..

Et dire :" maman , je t'aime " même si c'est parfois encore difficile pour lui .

Ce fut long , dur , décourageant .. mais son sourire vaut tout ce combat dans la nuit .

voilà mon témoignage de parent qui avait perdu la lumière de sa vie et la retrouve après une longue très longue traversée du désert . Maintenant je peux penser à moi et sourire à mon tour .

Vous voyez , classic , si vous fondez une nouvelle famille , ce que je vous souhaite, n'oubliez jamais cet enfant .. qui aura besoin de vous . il n'est pas responsable .
viviane
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 44
Inscription: Samedi 26 Nov 2005, 13:32
Localisation: france

Message non lude Klassik » Jeudi 10 Déc 2009, 15:09

viviane a écrit: n'oubliez jamais cet enfant .. qui aura besoin de vous . il n'est pas responsable .


Viviane, il n'est nullement question de refuser d'ouvrir la porte le jour où il en manifestera l'envie, si ce jour advient, bien sur.
Klassik
 

Message non lude bobby » Jeudi 10 Déc 2009, 16:58

Personnellement, je sais que laisser tomber aurait été fatal pour moi.... Mais je comprends ta réaction... J'y ai aussi pensé, quelques secondes, même si je n'ai pas vécu le 10ème de ce que ton ex te fait subir... Mais je sais que je n'aurais jamais pu me reconstruire ensuite, que le remède aurait été pire que le mal....

Perso, quand j'ai eu mon fils, et je pense que c'est une lapalisssade et le cas pour tous les pères ici, j'étais à 10 millions d'années lumière de penser qu'un jour j'en arriverais là avec la mère... j'aurais ri au nez du 1er qui m'aurait annoncé ce que j'ai vécu et vis encore...

Tu dis que tu reconstruiras autre chose de solide avec ta compagne actuelle, referas d'autres enfants, c'est naturellement tout le bien que je te souhaite...
Et ce que nous espérons tous....

Mais qui peut se vanter d'être sûr à 100% de ne jamais revivre le cauchemar que l'on a déjà vécu précédemment avec sa 1ere femme... N'y vois pas là quelque forme d'attaque ni de critique que ce soit, mais je te trouve super péremptoire... J'ai l'impressionen en te lisant que seul ce "lacher prise" te permettra de retrouver le bonheur ave ta compagne actuelle.... Je pense que tu auras du mal à oublier ton fils qui te trottera chaque jour dans la tête...
Loin de moi l'envie de faire de la psycho de salon à deux balles... Je te dis juste ce que je pense... Tu peux ne pas être d'accord...

Je suis en tout cas de tout coeur avec toi dans ta douleur que je comprends... j'ai juste envie de te dire de te battre, que la roue tourne !!
bobby
Posteur confirmé
Posteur confirmé
 
Messages: 124
Inscription: Mardi 30 Déc 2008, 15:45
Localisation: SE

Message non lude dan69 » Jeudi 10 Déc 2009, 17:21

moi aussi je pense que "deserter" est la pire des solutions : il faut absolument prendre toutes les miettes qu'on veut bien te jeter et rapidement recmaler plus .


en même temps , si il y a eu des accusations mensongeres et diffamantes prononcées , il faut demander reparation: je sais , c'est usant mais le syteme judicaire pourri français est ainsi fait .
dan69
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 1510
Inscription: Lundi 14 Avr 2008, 11:16
Localisation: dtc

Message non lude Kaki » Jeudi 10 Déc 2009, 18:35

J'ai pris la même décision que toi il ya un an. Je suis bien maintenant, sans ma fille. après tant d'humiliations.

Laisse tomber klassik. C'est pas la fin du monde. Ne va pas dans ces lieux dits "neutre". Ils profitent de l'amour qu'on a pour nos enfants pour rendre fou.

A toi de choisir: devenir fou ou alors reprendre une vie tranquile sans ton enfant. Moi j'ai choisi la deuxième. Je m'en fou du qu'en dira-t-on?
Kaki
Posteur débutant
Posteur débutant
 
Messages: 48
Inscription: Samedi 2 Aoû 2008, 19:05
Localisation: France

Message non lude sheeseels » Jeudi 10 Déc 2009, 19:08

je suis d'accord avec dan sur les accusations mensongères, ne pas se laisser "salir" en quelque sorte....
maintenant je suis d'accord avec toi, mascarade de visites médiatisées... ce n'est pas toi qui abandonne ton enfant c'est la justice qui te le vole.
sheeseels
Posteur confirmé
Posteur confirmé
 
Messages: 399
Inscription: Lundi 3 Nov 2008, 19:30
Localisation: france

Re: trois...

Message non lude aufinal » Jeudi 10 Déc 2009, 22:14

:D
Dernière édition par aufinal le Mercredi 10 Oct 2012, 18:33, édité 1 fois.
aufinal
Posteur confirmé
Posteur confirmé
 
Messages: 303
Inscription: Dimanche 12 Oct 2008, 21:51
Localisation: savoie

Message non lude Klassik » Vendredi 11 Déc 2009, 12:07

Quelqu'un est il fort en Math ?
J'ai besoin de savoir si 1 Jours /365 Jours c'est bien 0.27%.
Ensuite je voudrais savoir combien je paye plus cher pour l'entretien de cet enfant sachant que :
- je dois payer une somme correspondant à la moitié de ce que dépense la mère.
- nous payons donc la meme chose mais moi pour 0.27% de temps...

Au tarif horaire de ce qu'il a réellement l'enfant à charge, l'entretien d'un enfant coute concrètement combien de plus au père ?

Allez ! A vos calculettes : un homme voit un enfant 0.27%, une femme 99.73% du temps. Ils payent chacun part égale des dépenses.
Qui l'a dans le c.... ? Et de combien ?
Klassik
 

Message non lude remijio » Vendredi 11 Déc 2009, 12:13

C'est quand même dingue, mais ce sont toujours les mêmes qui l'ont dans le c.. !!
Mon amour
Ils ne m'arracheront pas ça
Ni eux, ni ta pauvre mère
Mes yeux de père
http://www.dailymotion.com/video/x51hgp ... eres_music
remijio
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 511
Inscription: Mercredi 15 Juil 2009, 15:03
Localisation: france

Message non lude Victor » Vendredi 11 Déc 2009, 12:32

Bon calcul, mais incomplet. Le problème que tu poses n'intègre pas une donnée importante: la différence de salaire potentielle entre mme et toi.
Si Salaire Mme <tien> le calcul donne 99,9999% "dans le c..."
Si Salaire Mme > tien -> 99.73%
Victor
Posteur arrivant
 
Messages: 8
Inscription: Lundi 7 Déc 2009, 19:59
Localisation: RP

Message non lude Klassik » Vendredi 11 Déc 2009, 12:44

Madame gagne entre 3 et 4 fois plus que moi.
Klassik
 

Message non lude jvkunst » Vendredi 11 Déc 2009, 13:00

Le lâcher prise ou apprendre à résoudre imparfaitement le problème de son aliénation. ! Par connaissances biologique, les espoirs de l’homme restent purement énergétiques quant aux hiérarchies sociales dans cet univers de jugement ou les valeurs ne peuvent pas changer et nous condamne par contumace de toutes les révolutions de pères risquant d'être vaines.

Savoir lâcher prise n'est pas synonyme dans ce contexte, d'abandon de famille, même si "lâcher" indique une raison, un ras le bol ou encore exprime une certaine indignation et dégout d'une politique sans issue sur une parité futuriste alimentées par les institues familiales pour limité la colère des pères et ainsi les enfermer et les asseoir dans cet ensemble ou aucunes voies de sorties est possibles.
Un réflexe imaginaire et politique nous pousse à croire que la sortie existe, c’est l’espoir qui nous alimente encore une fois et nous permet d’imager une vraie liaison sans taches et un bonheur comme nous l’avions toujours vu avec nos enfants
Pour ma part il est devenu impossible d’imaginer autre chose que ces valeurs hiérarchiques et de s’y plier. Je ne me sens plus désarticulé par ces ordonnances féministes et rendues arbitrairement par un JAF ou autre JDE, pour cause, j’ai lâché prise bien avant mais pas sans peines. Les détracteurs peuvent apporter de l’eau au moulin, et dire que j’ai abandonné la partie qui me revenait de droit et que je ne suis qu’un imbécile ! ce n’est pas ma réflexion.

Nous sommes bon nombre de pères voulant se battre et affronter ces injustices, mais celles-ci ressemblent au mur d’entraînement avec une bande jaune décrivant la hauteur du filet de tennis, nous pères, sommes la balle de tennis et ce sont les mères qui jouent de la raquette en ayant de cesse de smactcher dans les coins et lifter la balle au ras du filet, 90% de balles irrattrapables…et autant de pères livrés à leur conscience et acceptant de perdre le match.

les arbitrent ou institues hauts placés, juges l’environnement et le patrimoine socioproculturos du camp adverse et « Chek » l’atterrissage de la balle. Si celle-ci n’est pas hors jeu, ou jugé mauvaise par les différents juges du système, ils t’attribuent alors un droit de visite. Un « droit de visite » mot pour mot on t’autorise à voir ton enfant comme si auparavant tu avais causé un fait grave, mais qu’aujourd’hui on en a décidé ainsi et te donnons le droit « de » Un droit de parloir » s’appellerait-il dans un autre jugement sans les nuitées pour eux.

Autant de paramètres devons nous remplir pour avoir un droit d’hébergement dans les suites du jugement. Etre stable et pouvoir accueillir son enfant en de bonne condition. Après une séparation ou divorce, il peut être compréhensible de ne pas avoir de maison, de travail, et tous le matériels adéquates pour le bien être de l’enfant. Après une séparation, c’est souvent chez nos parents que nous logons et exerçons ces droits imposés par un JAF, comme ; le père doit être accompagné par la grand-mère paternelle pour effectuer les trajets aller et retour durant les droits de visite. Pour qui m’ont-ils fait passer ?! La mère souhaite un vœu et le tribunal l’exauce ! J’ai perdu pied dans tout cela, ensuite cette une autre histoire personnelle et sanitaire qui à fait la différence.
Inutile de rêver messieurs, mais l’écriture et un exutoire nous permettant d’exposer nos expérience et s’apercevoir ensemble, que les droits pencheront toujours plus d’un côté maternel et limitant considérablement les nôtres quoi que nous disions et fassions aux travers des manifestations ou autres supports.
Je serais cependant de tout coeur avec vous pour ce samedi
Ne saper pas un parent, un enfant se construit avec ses deux parents.
jvkunst
Posteur confirmé
Posteur confirmé
 
Messages: 339
Inscription: Mercredi 3 Oct 2007, 18:25
Localisation: 74

Message non lude poppins92 » Vendredi 11 Déc 2009, 21:56

Klassik a écrit:Je ne bouge plus d'un poil. D'autant que Madame est du genre à venir ici. Raison pour laquelle je suis resté flou sur des de détails à chaque fois que j'en ai parlé(garçon-fille, jumeaux, triplets, sextuplés :lol: et âge).
Quand je dis "situation classique" c'est jugement merdique classique avec arguments préhistoriques : un enfant ne peut pas faire plus de 30' de voiture. Un enfant a besoin de sa mère jusqu'à sa première moustache. Un enfant a besoin de calme (et on oublie que c'est la mère qui est procédurière).
Si madame dis que monsieur est vilain c'est que madame a raison car madame ne peut agir que dans le bien de l'enfant, etc...
etc...

De toute manière je ne crois plus en la justice.


NE LACHE PAS PRISE
cest ce qu'elle veulent
ns avoir a l'usure

alors ne cede pas
ca coute beaucoup
mais pense aux autres futur enfants de notre société
Mon petit bout de chou : je me bats contre vents et marées : pour toi : pour ton avenir.
poppins92
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 51
Inscription: Lundi 22 Nov 2004, 16:40

Message non lude aufinal » Vendredi 11 Déc 2009, 23:59

:D
Dernière édition par aufinal le Mercredi 10 Oct 2012, 18:34, édité 1 fois.
aufinal
Posteur confirmé
Posteur confirmé
 
Messages: 303
Inscription: Dimanche 12 Oct 2008, 21:51
Localisation: savoie

PrécédenteSuivante

Retourner vers >> VOTRE SITUATION <<

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron