Les théories sexistes "l'Enfant d'Abord"

Les actualités communiquées par le Bureau de l'association SOS PAPA (lecture seule)

Les théories sexistes "l'Enfant d'Abord"

Message non lude Animateur SOS PAPA » Samedi 29 Avr 2006, 16:51

Éclaircissement sur les théories sexistes de l'association "l'Enfant d'Abord"

Quand on s'intéresse un peu aux associations qui agressent les hommes en général et donc SOS PAPA en particulier, on retrouve systématiquement une association qui se fait appeler "L'enfant d'abord".

Le nom "L'enfant d'Abord" surprend car l'on pourrait s'attendre à ce qu'une association "L'enfant d'abord" soit une association qui défende en priorité les enfants.
Or chacun sait que "l'enfant d'abord" fait partit de ces quelques groupuscules de femmes qui entretiennent avec violences une haine et une diabolisation anti homme, anti père, une véritable guerre des sexes.

Le contraire donc de SOS PAPA qui milite pour une égalité Homme-Femme, pour une coopération Homme-Femme dans l'éducation des enfants ( résidence alternée par exemple ).

Il suffit d'aller sur le site de l'enfant d'abord pour en comprendre la philosophie.
Il s'agit d'ailleurs d'un des très rares sites qui osent afficher les théories de Maurice Berger, le spécialiste de l'Anti Résidence alternée.

On comprend donc, dans ces conditions, que SOS PAPA à travers sa défense des relations de l'enfant avec ses DEUX parents, sa défense de la résidence alternée, son information sur le Syndrome d'Aliénation parentale pose un grave problème à " l'Enfant d'abord ".

Et en particulier, notre entrée à l'UNAF ( Union Nationale des Associations Familiales ) qui officialise le caractère familiale de notre combat, pose à "Enfant d'abord" et à sa présidente Jacqueline Phélip ( association@lenfantdabord.org ) une très grosse difficulté : sur qui va t elle pouvoir "taper" maintenant ?

Elle décide donc de "promouvoir" une pétition pour demander l'exclusion de SOS PAPA de l'UNAF ?????????

Bien entendu, je me suis permis de lui écrire un petit mot très aimable pour m'étonner d'une telle imbécillité.

Je me permets de vous reporter ci après le texte in extenso et sans aucune modification, de sa réponse : elle est particulièrement édifiante.

Cela commence en "douceur" par des propos que l'on pourraient arriver à entendre, voir même des propos très pertinents
et cela se termine en "fanfare".

Vous y découvrirez les arguments ultra sexistes de ce type d'association :
    * Violence des pères, alcoolismes des pères toujours, drogue encore des pères NON PROUVE bien entendu ( le credo de ces femmes ) qui justifient que l'on écarte le père de l'enfant si ( et uniquement si ) la mère le demande même sans aucune preuve ( facile )
    * la suppression de la prison ou du transfère de résidence pour non-représentation d'enfant ( car comme chacun sait, voir point précédent, s'il y a non-représentation c'est uniquement pour protéger l'enfant de violence sans preuves d'un père).
    * SAP concept à haut risque ( tiens c'est curieux on croirait entendre les théorie tordues de Maurice Berger ) qui serait "rarissime"
    * "enlever l'autorité parentale au violent, dans la grande majorité des cas, l'homme !"
et ainsi de suite

Mais rien ne vaut de se faire soit même une opinion, je vous laisse découvrir. Mais rappelez vous qu'il ne s'agit pas du propos d'un posteur anonyme du site l'Enfant d'Abord. Il s'agit bien d'un mail de sa Présidente, Jacqueline Phélip, qui m'est personnellement adressé.

Pour ceux qui souhaiteraient réagir à cette information, j'ai posté un double de cette contribution dans la rubrique Discussion d'Actualité : http://www.forumsospapa.org/phpBB2/viewtopic.php?t=4479

Cher monsieur

Après quelques jours d'absence, j'ai pris connaissance de votre mel.

Je n'ai personnellement " lançé " aucune pétition. J'ai cependant accepté de mettre en ligne la pétition d' une association de mères en monoparentalité, le plus souvent subie pour X raisons, et qui se sont senties agressées par les revendications de l'association que vous présidez.

En tout état de cause défendre "les pères" ou défendre "les mères" ne signifie rien pour nous puisque nous défendons les enfants.

Tout le monde connaît notre point de vue sur le sujet , et différemment de votre association pour ne pas dire contrairement, nous pensons qu'il n'y a pas de généralités à faire dans un domaine qui touche aux enfants et particulièrement les plus jeunes. C'est ainsi que nous considérons qu'il y a des mères toxiques mais aussi des pères et qu'il est mal venu de leur accorder des droits et considérer que l'enfant a absolument "besoin" d'un parent toxique pour vivre et s'épanouir !

Notre expérience ( riche) de terrain nous enseigne plusieurs choses :

1- La justice peine à découvrir, et vous le savez fort bien, ce qui se cache derrière chaque situation, faute d'avoir des outils performants et fiables.

2- Les non-présentations d'enfant sont souvent justifiées par des craintes réelles de la part des mères : alcoolisme du père non prouvable, père qui fume "joint" sur "joint" et qui le soir, " pète un plomb" non prouvable aussi, les violences conjugales qui là aussi ne sont pas toujours prouvées ou prouvables, pères inconséquents avec leur jeune enfant etc...

Or, si nous ne doutons pas qu'il y ait des non-présentations d'enfant injustifiées, il ne faut pas oublier tous ces cas-là et ils sont nombreux. Il est aisé de comprendre, alors, l'inquiétude de ces mères lorsque votre association exige des sanctions, dont le tranfert de garde ou emprisonnement pour toutes les non présentations d'enfant.

3- Le SAP ! Vous savez certainement aussi qu'il s'agit d'un concept à haut risque, par l'amalgame qui en est fait avec la manipulation courante, elle, de la part tant de mères que de pères !

Si la manipulation est courante le SAP lui, est très RARE, puisqu'il s'agit d'un père ou une mère qui se comporte en véritable gourou, ce qui n'est pas donné à beaucoup !

Mais nous commençons à voir en effet des avocats brandir à tort et à travers le SAP au détriment total de l'enfant, voire le mettre en danger !

Voilà donc les raisons qui nous ont fait accepter de mettre en ligne cette pétition : montrer les inquiétudes de ces mères ! ni plus ni moins.

Personnellement je n'ai jamais changé de discours tant sur les besoins d'un enfant, surtout jeune d'accéder à ses deux deux parents, sauf quand un des deux est toxique, mais à un rythme d'alternance approprié.

En cas de violences conjugales, ma position est très ferme : enlever l'autorité parentale au violent, dans la grande majorité des cas, l'homme ! et médiatiser les rencontres avec l'enfant.

J'espère avoir éclairci notre position et vous assure de ma considération
distinguée.

Jacqueline Phélip
association@lenfantdabord.org
Alain CAZENAVE
Président à la retraite de SOS PAPA
Animateur SOS PAPA
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 609
Inscription: Mardi 1 Mar 2005, 19:58
Localisation: 84 bd Garibaldi 75015 PARIS

Retourner vers Actualités de l'association

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron