IOE : Investigation, orientation éducative

Vos questions et interventions sur l'Assistance Educative en Milieu Ouvert

IOE : Investigation, orientation éducative

Message non lude youri » Mercredi 30 Juin 2010, 15:51

Bonjour,

Je vis près de toulouse (31) et les services sociaux du Val d'Oise (95) qui est le département ou vit ma fille va proposer une IOE (investigation, orientation éducative) après une première évaluation sociale. Quelqu'un, qui aurait vécu une telle procédure, peut-il me faire part de son expérience? Comment cela se passe-il? Est ce que quelqu'un connaît le niveau de sérieux des services sociaux du Val d'Oise? Pour ma part, j'espère que l'un des intervenants sera un psychologue averti car je suis confrenté avec mon ex-femme à un profil de pervers narcissique (PN) et je ma bats pour résister à un syndrôme d'alienation parental (SAP).

Courage et résistance à tous.
Merci d'avance.
Youri
youri
Posteur arrivant
 
Messages: 19
Inscription: Lundi 21 Juin 2010, 22:42
Localisation: la salvetat

Message non lude bâtisseur » Lundi 27 Sep 2010, 13:04

Salut youri!

bon, je découvre ton message un poil tard, mais sait on jamais....

tu n'as rien de bon à attendre des services sociaux.

les enquêtes confiées au conseil général sont effectuées par des A.S.E.S (ne pas oublier le N avant) totallement incompétentes et femellistes.

un récent rapport de la cour des comptes épingle les services sociaux et les contre performances de leur travailleuses sociales.

le simple son d'une voix d'homme prend l'écho d'une atteinte à sainte victime.

j'ai testé (et détesté)

j'ai aussi eu droit à loa pàrotection judiciaire de la jeunesse (prononcer génisse) même tabac!

je suis en ce moment en train de tester la sauvegarde de l'enfance, sans trop d'illusions...

ces noms ronflants ne signifient rien puisque les bébés congelés le furent aussi sous leur surveillance...

les femmes protègent les femmes , thats all!

j'ai la chance toutefois de parler à une assistante sociale différente je dirais presque : un brave mec!

elle semble dotée d'un niveau de discernement supérieur à celui des magistrates , grandes prêtresses du "chromosome supérieurement élu"le dernier gros bobard démago qui marche bien!!

elle n'a toutefois aucun pouvoir décisionnel ,mais à tout prendre elle me fait du bien à comprendre le ressenti d'un enfant et de son père face aux mauvais traitements reçu par l'un et l'arbitraire vécu par l'autre.

par contre l'aliénante a senti le vent tourner et renforce son S.A.P avec l'aide d'une trentaine de partisans, répétant en boucle à mon fils:

si ton père crevait ça nous ferait des vacances, ou, tu as intérêt à aimer ta mère car quand ton père crevera elle ne te voudras plus!!

le S.A.P ne figure pas dans la formation des personnels ni des magistrates.

de toutes façons, le simple fait qu'il soit imputable majoritairement au parent hébergeant (donc la follasse de service) lui fait sentir le souffre!

on lui préfère encore, du côté des pypeaulogues le bon vieux "conflit de loyauté" qui dédouane la follasse et place la balle au centre (plus près des buts du père!)et permet de l'attribuer à ce tocard qui refuse de perdre son petit!!

le pouvoir et le discenement ont divorcé depuis belle lurette et le "chromosome supérieurement élu " n'en est pas pourvu plus que de magnanimité...

enfin, pour ceux qui en ont marre d'entendre les complaintes sur l'égalité des salaires et la parité, allez vous réfugier dans les sanctuaires ou les femmes détiennent l'hégémonie(ils sont de plus en plus nombreux) vous verrez alors que ces mots sont tabous voir blasphématoire et pour ma part, en deux ans je ne les y ai jamais entendus...

la femme est l'avenir des dindons d'élevage, dont les cris ,contrairement aux coqs, ne réveillent pas les néoruraux!

éliminer la concurrence dès la maternelle, c'est focément plus rassurant pour des êtres qui se voudraient "égaux supérieurs" sans avoir à le démontrer par les qualités de l'autre sexe!

constatons qu'en France, plus rien ne se crée ou ne s'invente depuis leur avènement, plus de gtrands hommes non plus, les arbres font de l'ombre aux paquerettes qui leur préfèrent les bonzaï..

bon couraaaaage...... :wink:
bâtisseur
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 1530
Inscription: Dimanche 19 Avr 2009, 9:40
Localisation: entre pyrennées et maïs

Message non lude youri » Lundi 27 Sep 2010, 18:09

Bonjour Bâtisseur,
Merci pour ta réponse ou je perçois une révolte que je partage pour une grande partie. Je dois tout de même jouer ma partie même si la partialité du "système" n'est plus à démontrer. Je me permets de te demander si tu connaîs les services sociaux du Val d'Oise ou si tes expériences malheureuse sont dues aux services sociaux d'un autre département. Pour ma part, les travailleurs sociaux que j'ai rencontré, en Haute-Garonne "tenaient la route", et j'ai la même impression pour ceux du Val d'Oise après lecture de leurs rapports. C'est la J.A.F. de Pontoise (95), auquel j'ai affaire, que je reconnais dans les "portraits" calamitaux de ta réponse.
En tout état de cause, merci pour ta réponse, c'est la première qui me parvient sur ce site. Je n'y croyais plus.
Courage et résistance.
Youri.
youri
Posteur arrivant
 
Messages: 19
Inscription: Lundi 21 Juin 2010, 22:42
Localisation: la salvetat

Re: IOE : Investigation, orientation éducative

Message non lude olivier42 » Lundi 27 Sep 2010, 19:24

youri a écrit:Bonjour,

Je vis près de toulouse (31) et les services sociaux du Val d'Oise (95) qui est le département ou vit ma fille va proposer une IOE (investigation, orientation éducative) après une première évaluation sociale. Quelqu'un, qui aurait vécu une telle procédure, peut-il me faire part de son expérience? Comment cela se passe-il? Est ce que quelqu'un connaît le niveau de sérieux des services sociaux du Val d'Oise? Pour ma part, j'espère que l'un des intervenants sera un psychologue averti car je suis confrenté avec mon ex-femme à un profil de pervers narcissique (PN) et je ma bats pour résister à un syndrôme d'alienation parental (SAP).

Courage et résistance à tous.
Merci d'avance.
Youri


je te donne mon avis (j'ai pas encore lu les reponses qui t'ont ete apportées)

mon ex a le meme profile du PN
mon enfant est passé devant une psy expert a la cours, psy de l'adulte, spy de l'enfant et criminologue(oui rien que ca), je rajoute que l'enfant est passé devant cette psy pour une toute autre histoire que celle des parents (moi ou mon ex), seulement c'est mon ex qui l'a emennée la bas sans m'en parler, donc sans mon accord).

resultat : (roulement de tambour.....) le pere a tres mal supporté la separation :shock:
c'est plus de de la voyance qu'autre chose.

mes conclusion, la psy a ete abusée et a ecrit exactement ce que mon ex lui a dictée.
mon enfant avait 3 ans (donc pas forcement facile a comprendre, avec un petit probleme de diction donc encore plus difficile a comprendre(d'ailleur seul les parent arrivaient a la comprendre comme il faut).

en effet si c'est une PN, je pense que le seul moyen pour te defendre c'est de, laisser filer (un peu comme a la peche) plus tu attends sans rien dire plus elle va faire des conneries (moi ca n'arrete pas c'est long, c'est fatiguant, c'est eppuisant) mais a la longue comme ce genre de personne essaye de te detruire et qu'elle voit que ca ne t'atteind pas, elle en fond de plus en plus (parfois meme avec l'aide du compagnon, qui est soit innocent soir completement conscient de la situation (ca pour mon histoire je ne sais pas encore comment le definir).
donc plus ils en font plus ils se devoilent et l'a j'ai de plus en plus de personne qui sont de mon coté (des personnes qui vous côtoient tout les 2 genre nourrice, ou autre (je reste discret des fois que mon ex tombe sur ce message).

donc si la(e) psy la voit 1 heure c'est une balade de santé pour ton ex au cas ou elle est une PN.

il faut au moins 6 mois 1 an pour decouvrir ses gens la qui sont d'une extreme gentillesse d'apparence mais d'une cruauté sans nom lorsqu'on les connait ou devoile.

a ce jour elle demande a mon enfant de ne pas parler a papa, elle lui annonce qu'elle va demandé a la police de nous arrêter en voiture (j'ai une 2 place donc mon enfant monte dans le siege auto placé devant et c'est pleinement l'egale (si non je le met ou , dans le coffre ???).
parle en mon nom pour me créer des probleme (notamment pour retourner une situation contre moi genre "il a dit" (puis son histoire completement monté de toute piece). ce qui me fout or de moi c'est que les gens ne cherchent pas d'avantage et lui donnent raison sans venir me demander .....
bon la ca fait 3 ans et ceux qui nous sont proche son avec moi (mais quel calvaire, 3 ans ca fait long .....)car au debut selon eux j'etais le responsable ou j'en faisais trop .
vu qu'elle a fait du mal aussi a certain d'entre eux, ils commencent a se retourner contre elle (pour des histoire perso qui ne me concerne pas...)

donc voila ton ex va se baladé si y a un psy. une heure tu ne cerne personne mais ces psy a 2 balles se prennent peut etre pour dieu le pere et font vite fait un rapport (j'ai fais un peu de psycho, c'etait une psy qui me faisait des cours, ses 2 premiers messages etait : "ne jamais generaliser" et " ne pas se faire des idée pré conçu" or il semblerait que les psy actuel ont oublié le 2eme, ils tirent des conclusions hâtives et font beaucoup de tord avec ce fonctionnement.
.......
olivier42
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 1225
Inscription: Vendredi 8 Fév 2008, 2:00
Localisation: 89

Message non lude bâtisseur » Mercredi 29 Sep 2010, 18:01

:D Salut Youri,

non, je ne conais pas les services sociaux du 95 je suis dans le 65.

je comprends bien que mon discours sent la révolte (légitime) mais je t'assures que dans mon coin l'incompétence et le femellisme sont présents à tous les étages de la mascarade pyramidale!

en gros, je puis toutefois te donner quelques plans assez basiques mais essentiels.

ne compte pas sur la volonté des travailleuses sociales pour démasquer la P.N, d'abord elles n'y sont pas formées et ensuite, elles refusent ,comme toute femmes de s'identifier à de telles mè_res et préfèrent imaginer qu'il nn'y a que de "bonnes mamans" et que nous sommes des frustrés de la rupture.

donc, le challenge c'est de leur faire comprendre très finement que tu t'attends à ce qu'elles ne trouvent rien, que c'est très dur ce qu'elles font, et que tu te tiens à leur service pour les éclairer, pas pour dénigrer of course!

ensuite, lorsque tu donne des infos sur les réels problèmes de ton ex et de l'enfant, fais le bien de façon à ce qu'elles en soient persuadées et qu'elles outrepassent les convenances pour regarder vraiment.

mais en aucun cas ne fais preuve d'aucune animosité, elles préfèrent aider un homme gentil à genoux alors qu'un type debout et parlant cash les effraient

ensuite, fais en sorte d'évoquer les faits de manière à ce que la conclusion soit induite mais non formulée.

en gros, tu dis ce qu'elle fait qui démontre ses tares, mais tu laisse l'interloccutrice trouver elle même qu'elle est tarée, les gens préfèrent avoir le sentiment d'avoir compris eux même et alors pas de risque de rejet de leur propres déductions!

donc calme et patient, n'hésite pas non plus à enregistrer ou vidéoter les entretiens, tu seras moins désarmé en cas de rapport truqué!

surtout, met en évidence l'intérêt de ton enfant et les dangers réels qu'il encourre, mais sans médire, en finesse en finesse, (ce qui me manque cruellement)

bonne chance... :wink:
bâtisseur
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 1530
Inscription: Dimanche 19 Avr 2009, 9:40
Localisation: entre pyrennées et maïs

Message non lude martin rotsey » Jeudi 30 Sep 2010, 20:54

Bonsoir,

Youri, je ne t'apporterais pas de bonnes nouvelles malheureusement.

1. tgi Pontoise ? aïe !
On n'a pas encore recensé le nombre d'enfants et de pères détruits dans ce tgi, mais la liste sera longue !

2. perversion narcissique ?
çà me dit quelque chose lol.
Seul problème, c'est quasiment indécelable sauf à l'oeil des puristes, après de longues phases d'observation.
Et même là, la perversion narcissique n'est pas reconnue comme une maladie de toute façon !

Tiens (et parce que çà intéressera aussi olivier) :

L'identification projective
L'identification projective est un mécanisme normal qui sert à l'expansiondu moi de l'individu. Tour à tour, l'enfant aimerait ressembler à papa et à maman. Il dépassera ce mécanisme quand il sera en mesure de se dissocier du monde qui l'entoure et d'intégrer comme sien ses propres traits de caractère. Le pervers narcissique possède mais ne supporte pas certains traits acquis de ses parents, il les ressent mais ne veut pas les intégrer. Pour s'en débarrasser, il va devoir les attribuer à l'autre.
"L'identification projective est un fantasme dans lequel un sujet projette une partie de lui-même dans l'autre espérant se débarrasser de ses pulsions vécues comme indésirables, cherchant à nuire, à posséder et à contrôler cette autre personne. 1" C'est ainsi que le pervers accuse sa victime et la rend responsable de ce qui lui arrive. Après s'être débarrassé de ses pulsions, il projette ce qui devrait être sa culpabilité dans sa victime, conserve et donne l'illusion d'être quelqu'un de bien, voire même d'être la victime.


1. Ionescu S., Jacquet M.-M., Lhote C., les mécanismes de défense, Nathan Université, 1997.


Citation de l'excellent livre de Jean-Charles Bouchoux : " Les Pervers Narcissiques, qui sont-ils ? Comment fonctionnent-ils ? Comment leur échapper ? "
martin rotsey
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 630
Inscription: Mercredi 28 Oct 2009, 22:42
Localisation: yonne

Message non lude famille » Vendredi 22 Oct 2010, 14:45

J'y suis en plein dedans IOE,enfin mon ex,moi c'est une enquête sociale!

Deux départements différents et deux principes différents!

Ici, une AS qui a tout compris de la situation mais qui a "les mains liées" et une IOE qui est 100% mère!
famille
Posteur avancé
Posteur avancé
 
Messages: 55
Inscription: Samedi 19 Sep 2009, 14:12
Localisation: chez moi

Re: IOE : Investigation, orientation éducative

Message non lude youri » Samedi 19 Fév 2011, 15:27

Bonjour,

Je suis Youri. Je présente à toutes les personnes qui ont répondu à mes messages mes excuses. Je n'ai reçu aucune information sur l'existence de vos réponses. Certainement une malencontreuse évolution de l'antispam de ma messagerie. Je le regrette bien car vos conseils auraient pû m'être utiles. J'ai joué la transparence en voulant démontrer à l'éducatrice de l'I.O.E. que mon ex-femme était une perverse narcissique et je pense maintenant que cela a été une erreur. Je reprends contact avec vous car je viens d'être déchu de mon autorité parentale par une Juge des affaires familiale complétement incompétente et sexiste qui sévit au tribunal d'instance de Pontoise (95) pour la simple raison que j'ai refusé sa proposition de médiation que j'ai osé qualifié d'inadaptée. Je pense qu'il faut faire quelque chose pour empêcher cette Juge de pousser encore des pères au désespoir. J'invite tout père ou même toute mère (mais c'est peu probable) qui a été victime d'une J.A.F. de Pontoise à me contacter. Je vous prie de poser la question à tout votre entourage pour pouvoir trouver des pères victimes de cette magistrate "criminelle". Je pense en particulier à Monsieur Martin ROTSEY qui semble connaître le tgi de Pontoise.

J'essayerai de venir régulièrement sur le forum pour ne pas passer à coté d'une réponse.

Salutation à tous.

Courage et résistance!
youri
Posteur arrivant
 
Messages: 19
Inscription: Lundi 21 Juin 2010, 22:42
Localisation: la salvetat

Re: IOE : Investigation, orientation éducative

Message non lude martin rotsey » Samedi 19 Fév 2011, 15:53

Salut Youri.

Désolé pour ce qui t'arrive. Sur quoi s'est basée la jaf pour te retirer l'autorité parentale ?
Peux-tu au moins voir ta fille ?
Je n'ai pas eu à faire aux bouchers de pontoise (une chance pour moi et surtout pour mes enfants) mais la réputation sexiste de ce tgi n'est plus à faire.
Au début des années 2000, il y a eu beaucoup de pères victimes de fausses accusations d'attouchements et toute la panoplie, qui se sont regroupés pour dénoncer ce manège monté par une avocate sexiste avec l'assentiment des magistrats en place.

En recherchant des coupures de journaux ou vieux posts de faits divers à ce sujet, tu pourrais peut-être retrouver leur trace.

Y'a t-il une cellule active sos-papa sur le 31 ?

J'imagine ta détresse.

Si le délai n'est pas dépassé, tu dois faire appel. N'hésite pas si tu as des questions ou simplement si tu as envie de parler.

Courage et ne baisse pas les bras.
martin rotsey
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 630
Inscription: Mercredi 28 Oct 2009, 22:42
Localisation: yonne

Re: IOE : Investigation, orientation éducative

Message non lude olivier42 » Samedi 19 Fév 2011, 17:20

youri a écrit:Bonjour,

Je suis Youri. Je présente à toutes les personnes qui ont répondu à mes messages mes excuses. Je n'ai reçu aucune information sur l'existence de vos réponses. Certainement une malencontreuse évolution de l'antispam de ma messagerie. Je le regrette bien car vos conseils auraient pû m'être utiles. J'ai joué la transparence en voulant démontrer à l'éducatrice de l'I.O.E. que mon ex-femme était une perverse narcissique
ta repondu apres mais oui faut rien dire, juste les laisser decouvrir seul (ils n'aiment pas qu'un pere parle, qu'il explique que son ex lui cherche sans cesse de noises faut rien dire, seulement les diriger vers d'autre personnes qui parleront a ta place, des femmes de préférences
et je pense maintenant que cela a été une erreur. Je reprends contact avec vous car je viens d'être déchu de mon autorité parentale par une Juge des affaires familiale complétement incompétente et sexiste qui sévit au tribunal d'instance de Pontoise (95) pour la simple raison que j'ai refusé sa proposition de médiation que j'ai osé qualifié d'inadaptée
ben c'est clair, une mediation avce ce genre de personne (PN) est inutile, ils vont jouer les gentil vont meme se rendre pitoyable pour que l'on prenne leur defense et ca va se retourner contre la victime.
le moyen de les voir au grand jour est de les suivre sans leur dire qu'on les suit, car la ils relachent leur attention et se devoile, mais bine sur ca prend du temps et faut pas rater un seul fait si non l'histoire na ni queue ni tete et la le PN va s'en sortir facilement...
fait faire des mains courante pour chaqque fait, n'en parle pas a ton ex, elle va te pourrir un peut plus chaque fois et la une fois que t'a ton bon tas de preuve tu te defend, mais pas avant si non c'est mort....

. Je pense qu'il faut faire quelque chose pour empêcher cette Juge de pousser encore des pères au désespoir. J'invite tout père ou même toute mère (mais c'est peu probable) qui a été victime d'une J.A.F. de Pontoise à me contacter. Je vous prie de poser la question à tout votre entourage pour pouvoir trouver des pères victimes de cette magistrate "criminelle". Je pense en particulier à Monsieur Martin ROTSEY qui semble connaître le tgi de Pontoise.

J'essayerai de venir régulièrement sur le forum pour ne pas passer à coté d'une réponse.

Salutation à tous.

Courage et résistance!
.......
olivier42
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 1225
Inscription: Vendredi 8 Fév 2008, 2:00
Localisation: 89

Re: IOE : Investigation, orientation éducative

Message non lude youri » Samedi 19 Fév 2011, 21:03

Bonjour,

J'ai fais une longue réponse et pour une fausse manip, j'ai tout perdu.

En bref :

- Je suis déchu de mon autorité parentale et de tous mes droits (je suis complétement coupé de ma fille depuis 17 février y compris téléphoniquement).
- Je fais appel et normalement une procédure "audiance à jour fixe" serait possible compte tenu de la gravité de ce jugement qui n'est pas motivé.
- Les raisons de cette décision sont celles que j'ai déjà donné. Je suis puni pour avoir refusé d'accepter la géniale médiation proposée par la J.A.F. pour que ma fille ne souffre plus d'un "conflit" parentale (c'est vrai, je suis en conflit avec mon ex femme pour une broutille, elle s'oppose à ce que je vois ma fille..).
- J'ai voulu expliquer à la Juge les raisons de mon refus mais elle avait déjà trouvé la solution et ne voulait plus travailler...

C'est un peu laconique, mais cela traduit à peu près ce qui c'est passé.

Merci de votre soutien.

Courage et résistance !
youri
Posteur arrivant
 
Messages: 19
Inscription: Lundi 21 Juin 2010, 22:42
Localisation: la salvetat

Re: IOE : Investigation, orientation éducative

Message non lude youri » Samedi 19 Fév 2011, 21:03

Bonjour,

J'ai fais une longue réponse et pour une fausse manip, j'ai tout perdu.

En bref :

- Je suis déchu de mon autorité parentale et de tous mes droits (je suis complétement coupé de ma fille depuis 17 février y compris téléphoniquement).
- Je fais appel et normalement une procédure "audiance à jour fixe" serait possible compte tenu de la gravité de ce jugement qui n'est pas motivé.
- Les raisons de cette décision sont celles que j'ai déjà donné. Je suis puni pour avoir refusé d'accepter la géniale médiation proposée par la J.A.F. pour que ma fille ne souffre plus d'un "conflit" parentale (c'est vrai, je suis en conflit avec mon ex femme pour une broutille, elle s'oppose à ce que je vois ma fille..).
- J'ai voulu expliquer à la Juge les raisons de mon refus mais elle avait déjà trouvé la solution et ne voulait plus travailler...

C'est un peu laconique, mais cela traduit à peu près ce qui c'est passé.

Merci de votre soutien.

Courage et résistance !
youri
Posteur arrivant
 
Messages: 19
Inscription: Lundi 21 Juin 2010, 22:42
Localisation: la salvetat

Re: IOE : Investigation, orientation éducative

Message non lude martin rotsey » Samedi 19 Fév 2011, 21:42

Pour la médiation, ce n'est pas un motif suffisant pour retirer l'autorité parentale.
Le conflit parental n'est pas non plus un motif juridique de refus d'une résidence alternée, alors de refus de droit de visite...

Tu ne vois plus du tout ta fille ?

Il est vraiment terrible ce jugement. Tu peux le publier (sans oublier de laisser noms et prénoms anonymes -celui du juge tu peux le laisser).

Pour la médiation, en effet comme le dit Oliv' (et sans parler de PN, puisque tu n'as pas le droit - il a fait le tour du sujet) elle n'est efficace que si les interlocuteurs sont de bonne foi et de bonne foi, tu n'en trouveras pas chez ce genre de personne.
Par contre, tu peux l'expliquer en appel. Trouve quelque chose, un élément qui puisse appuyer tes dires.
Dès lors, tout juge comprendra que la médiation-miracle n'est pas adaptée à votre situation.

En appel, tu as 3 juges qui délibèrent, donc moins de chance (le terme est mal adapté) de tomber sur le même genre d'énergumène qu'en première instance.
Essaye de trouver des jugement en appel, il y en a sur le net, pour comprendre leur fonctionnement. Ils défont les jugement, entièrement ou en partie, selon les décisions qui ne sont pas justifiables juridiquement. Et dans ton cas, çà me parait être aproprié.

-Souligne l'urgence pour avoir une date proche (je crois comprendre que c'est ce que tu as fait).
-Souligne les carences juridiques du jugement actuel
-Souligne le retrait de l'autorité parentale et du droit de visite contraires au maintien des liens, en total contradiction avec la convention internationale des droits de l'enfant (tu peux mettre la convention dans ton bd de pièces transmises).
-Souligne le fait que le conflit parental... bah c'est entre les deux parents et que, en l'espèce (de c[...] de jaf - oulah je déteins sur Razmo, moi :D ) il y a eu 2 poids, deux mesures. Puisque la maman n'est pas déchue de l'autorité parentale ni privée de voir sa fille, si ? Alors, soit il y a discrimination, soit il n'y a pas conflit parental et donc....cqfd
-Oriente tes conclusions et ta plaidoirie sur les lacunes du torchon de pontoise et sur l'intérêt de ta fille ainsi que tes capacités affectives et éducatives, sans jamais dénigrer la ..... la maman.
-Réunis les éléments qui démontreront que tu es aptes à assumer ta fille et que tu n'es pas démissionnaire.
-Malheureusement, pour la santé mentale de madame, tu n'as pas suffisament de poids dans la bataile pour renchérir là-dessus. Donc, comme dit Oliv', va falloir jouer serrer et ne pas attaquer ce sujet de front.

As-tu de la famille, des amis autour de toi qui peuvent te soutenir ?

Prends soin de toi et garde espoir, Youri.

De tout coeur avec toi
martin rotsey
Posteur d'honneur
Posteur d'honneur
 
Messages: 630
Inscription: Mercredi 28 Oct 2009, 22:42
Localisation: yonne

Re: IOE : Investigation, orientation éducative

Message non lude youri » Dimanche 20 Fév 2011, 15:26

Bonjour,

Merci de votre soutien.
Aujourd'hui c'est très dur car j'aurais normalement dû aller chercher ma fille à l'aéroport pour une semaine de vacances avec moi. C'est doublement l'horreur parce que mon ex-femme (perverse narcissique) filtre mes appels depuis la décision inique de la J.A.F., je ne peux même pas dire à ma fille que je l'aime. Cela entre dans le processus qu'elle mène pour me détruire... Mais, je sais tout ça et je suis entré depuis longtemps en résistance. Je suis soutenu très activement par ma compagne, par mes amis, mes collègues et ma famille. J'enrage surtout de voir le degré de bêtise des institutions qui refusent même d'analyser logiquement les élèments que je leur fournis. Tout se passe come si la plupart des gens qui interviennent veulent se faire une opinions à la "tête du client". Les preuves matériels ne les interessent presque pas et moi je me bats contre un monstre menteur et manipulateur prêt à détruire notre fille pour me nuire.

Merci pour vos conseils, je vous tiendrai au courant.

Courage et résistance.
youri
Posteur arrivant
 
Messages: 19
Inscription: Lundi 21 Juin 2010, 22:42
Localisation: la salvetat

IOE : Investigation, orientation éducative / appel

Message non lude youri » Mardi 1 Mar 2011, 18:55

Bonjour,

Mon appel pour retrouver les éventuelles victimes d'une J.A.F. de Pontoise (95) n'a encore rien donné. J'attendrai le résultat de mon appel judiciaire (pour recouvrer le plus vite possible mes droits, supprimer arbitrairement, d'aimer et de voir ma fille) pour tenter une action contre cette J.A.F. Je ne lancerai pas cette action par vengeance mais pour deux raisons simples:

- Tant que cette J.A.F. reste en fonction mon ex-femme, qui me réattaquera quoi qu'il arrive après l'appel, aura un boulvard pour me détruire. C'est donc pour moi une question de survie.
- Je refuse de laisser des pères, plus fragiles que moi, subire l'arbitraire sexiste de cette "juge" qui ne fait pas son travail. Ecarter une magistrate qui est incompétente et qui ne respecte pas un minimum de déontologie est un devoir civique.

Quelqu'un a-t-il entendu parler de Madame Sylvia DENEUF-FREITAS, vice prédidente du tgi de Pontoise.

Merci d'avance.
Courage et résistance.
youri
Posteur arrivant
 
Messages: 19
Inscription: Lundi 21 Juin 2010, 22:42
Localisation: la salvetat

Suivante

Retourner vers Questions sur l'A.E.M.O.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron