Association défendant l'égalité parentale * le droit des enfants à leurs deux parents de manière égale.

Pour nous contacter
01.47.70.25.34

Archive for juillet, 2011

International

Posted by webmaster juillet - 30 - 2011 - Samedi ADD COMMENTS

SOS PAPA, c'est aussi une entraide fraternelle dans les problèmes des couples binationaux…
Vos enfants sont "retenus" dans un autre pays ?
Vous êtres confronté à une affaire transfrontalière ?
Nous pouvons vous aider, vous n'êtes plus seul.

Vous trouverez des informations diverses dans les rubriques documentaires traitant de ces sujets.

et, vous pouvez nous contacter en vous rendant ici.

Post to Twitter Post to Facebook

40 Délégations !

Posted by webmaster juillet - 28 - 2011 - Jeudi ADD COMMENTS

SOS PAPA est présent dans 40 départements Francais, permanences, accueils, répondre à vos questions, vous soutenir, vous aider, vous permettre de faire avancer la co-parentalité.

 

pour contacter une de nos délégations…

Post to Twitter Post to Facebook

RIGHTS OF CHILDREN TO THEIR BOTH PARENTS

Posted by webmaster juillet - 28 - 2011 - Jeudi ADD COMMENTS

SOS PAPA, larger European organization of its kind, fights for the rights of children to their BOTH parents worldwide.

As such, we remain at the disposal of parents deprived from contact with their children by the other parent, as well as children cut ruthlessly from one of their parents, to assist them the best we can.

 

Post to Twitter Post to Facebook

Brésil

Posted by webmaster juillet - 28 - 2011 - Jeudi ADD COMMENTS

Nous vous informons que le Brésil est listé par nous comme « état kidnappeur » aux côtés d’autres nations, les enfants vivant, après séparation du couple parental, avec l’un de leurs parents demeurant au Brésil étant trop souvent confrontés, avec la bénédiction tacite de la justice autant que de la police locales, à la privation durable de contact avec leur second parent autant que leur seconde famille résidant dans un autre pays.

Il est donc important de faire savoir aux juges français concernés que le fait de laisser partir un enfant au Brésil avec l’un de ses parents génère un risque extrêmement élevé d’aliénation de ses droits tels que définis dans la Convention des Nations Unies sur les Droits de l’Enfant de 1989.

Post to Twitter Post to Facebook

Russie

Posted by webmaster juillet - 28 - 2011 - Jeudi ADD COMMENTS

Nous devons vous faire savoir que ce pays est listé par nous comme « état kidnappeur » aux côtés d’autres nations, les enfants vivant, après séparation du couple parental, avec l’un de leurs parents demeurant en Russie étant trop souvent confrontés, avec la bénédiction tacite de la justice autant que de la police locales, à la privation durable de contact avec leur second parent autant que leur seconde famille résidant dans un autre pays.

Il est donc important de faire savoir aux juges concernés que le fait de laisser partir un enfant en Russie avec l’un de ses parents génère un risque extrêmement élevé d’aliénation de ses droits tels que définis dans la Convention des Nations Unies sur les Droits de l’Enfant de 1989.

Post to Twitter Post to Facebook

Introduction SOSPAPA International

Posted by webmaster juillet - 28 - 2011 - Jeudi ADD COMMENTS

Bonjour à tous !

En 2007 a été mise en route la Section Internationale de SOS PAPA, selon information diffusée dans le numéro du premier trimestre 2008 de la revue de l’Association.

Cette création relevait d’un constat sociétal, puisque de plus en plus de citoyens français font en effet le choix de compagnons/compagnes de nationalité différente de la leur.

Ainsi, un couple sur six en région parisienne est désormais binational, tandis que trois couples binationaux sur quatre divorcent.

L’aide de notre Section Internationale est donc destinée à une population considérable de parents, sur fonds d’état d’urgence, la radicalisation de comportements et l’intolérance constituant de tragiques évidences, même dans la sphère privée.

Lorsque la relation entre parents d’un couple binational se détériore, les conséquences sur l’avenir des enfants sont en effet fort lourdes, d’autant que s’y ajoute, plus souvent qu’à l’ordinaire, les drames induits de non présentation ou d’enlèvements internationaux.

En cas d’éloignement forcé des enfants hors des frontières, l’aliénation parentale dont ceux-ci sont victimes est le plus souvent exacerbée et leur destruction psychologique encore plus rapide du fait de l’arrachement culturel s’ajoutant à celui parental, l’épée de Damoclès de la justice française ayant de surcroît beaucoup moins d’effets dissuasifs alors sur le parent kidnappeur.

La complexité de tels cas se trouve bien sur accrue du fait de l’interculturalité induite (traditions, religions, etc) autant que de considérations de droit international privé dans les cas favorables (existence de conventions telle celle de La Haye de 1980), de non droit dans les autres.

SOS PAPA a donc pris le parti là encore de l’engagement sans faille pour les raisons précitées, au travers de réponses adaptées inhérentes à la complexité de la donne autant qu’à la pluralité des problématiques :

  • en internationalisant l’aide aux parents et enfants victimes. Des parents confrontés à des situations dramatiques impliquant une trentaine de pays nous ont ainsi déjà fait appel, afin de pacifier les conflits les impliquant, dans l’intérêt supérieur de leurs enfants, ou les aider en dernier ressort dans leurs démarches juridiques.
  • en développant un networking international inter-associatif,
  • en participant à des forums internationaux, ayant pour objectif l’évolution du droit de la famille dans des pays peu respectueux du droit des enfants à leurs DEUX parents, credo maintes fois rappelé de SOS PAPA,
  • en s’engageant dans la rue lors de manifestations internationales. SOS PAPA a notamment manifesté en tête de cortège à Tokyo durant l’été, au côté de nombreuses associations locales et avec une forte couverture médiatique internationale, en soutien aux milliers d’enfants binationaux coupés de leurs parents non japonais après divorce dramatiquement jusqu’à leur majorité, par un pays protégeant sans vergogne les mères nippones kidnappeuses.

Jacques Colleau
Responsable International
SOS PAPA
international@sospapa.org

Post to Twitter Post to Facebook